Covid-19 : le variant brésilien se propage au Venezuela

Le Venezuela a enregistré une augmentation du nombre de contaminations au coronavirus.

Selon les médias vénézuéliens, le pays devrait revenir au régime de confinement strict imposé en août dernier.

Le nombre de personnes infectées par le Covid-19 a atteint 147 577 et celui de décès 1 459 au Venezuela.

Le Venezuela craint la propagation du variant brésilien du Covid-19, une mutation plus contagieuse. Selon le ministère de la Science et de la Technologie, 56 cas de ce type de virus ont déjà été confirmés dans le pays.

D’ici la fin de 2021, 70% de la population devrait être vaccinée. Environ 700 000 vaccins fabriqués en Russie et en Chine ont été livrés au Venezuela.

Source : Covid-19 : le variant brésilien se propage au Venezuela – AZERTAC – Agence d’Information d’Etat de l’Azerbaïdjan

L’opération Gedeón a été planifiée à Bogota

L’opération Gedeón qui fut finalement un fiasco, par laquelle des déserteurs vénézuéliens et des mercenaires étatsuniens ont cherché à renverser le président Nicolas Maduro, lors d’événements survenus l’année dernière, fait l’objet d’un procès en Colombie.

Le bureau du procureur général accuse quatre personnes, dont deux membres de haut rang de la Garde nationale vénézuélienne, d’avoir planifié et formé les soldats qui ont pris part à l’action armée.

Dans une émission sur Canal 1, NotiCentro 1 CM& a révélé que trois des détenus ont reconnu leur participation à ces activités illégales, qui, selon les mots du procureur dans l’affaire, ont été planifiées depuis Bogotá.

Source : L’opération Gedeón a été planifiée à Bogota – Les 2 Rives

Venezuela  | Juan Guaidó va libérer des fonds gelés pour les vaccins

« Nous allons approuver le projet d’accord pour financer l’accès du Venezuela au mécanisme Covax pour des vaccins contre la COVID-19 » avec les fonds du pays bloqués à l’étranger en raison des sanctions financières, a écrit M. Guaidó, qui s’était autoproclamé président en janvier 2019 avant d’être reconnu par une partie de la communauté internationale.

Guaidó, soutenu par Washington désireux de voir le départ du président Nicolas Maduro, contrôle les actifs vénézuéliens aux États-Unis.

M. Guaidó n’a pas donné plus de détails sur l’accord, mais selon une source de son entourage, il s’agit d’un premier paiement en vue de la livraison de 12 millions de vaccins sur une période d’un an. Les négociations portent sur une somme avoisinant les 100 millions de dollars, de même source.

Le Venezuela avait réservé entre 1,4 et 2,4 millions de doses d’AstraZeneca à travers le dispositif Covax créé par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) au bénéfice des pays les plus démunis. Mais aucun de ces vaccins n’est encore arrivé en raison d’un problème de dettes du Venezuela envers l’OMS.Le président Maduro a récemment demandé à l’Organisation panaméricaine de Santé (OPS) de libérer des fonds bloqués à la banque d’Angleterre pour les vaccins.

Toutefois lundi, le Venezuela, qui a lancé en février une campagne de vaccination anti-COVID-19 avec les vaccins russe Spoutnik V et chinois Sinopharm, a annoncé qu’il n’autorisera pas le vaccin AstraZeneca en raison de la crainte des effets secondaires.

Le Venezuela, 30 millions d’habitants, a officiellement enregistré 147 577 cas de coronavirus pour 1459 morts, des chiffres questionnés par l’opposition alors que le gouvernement s’inquiète de nouveaux cas.

Source : Venezuela  | Juan Guaidó va libérer des fonds gelés pour les vaccins | La Presse