Güiria (Venezuela). Acheter à manger, l’autre raison qui pousse les Vénézuéliens vers Trinité-et-Tobago

En tentant la périlleuse traversée vers l’archipel voisin de Trinité-et-Tobago, nombre de Vénézuéliens rêvent de laisser derrière eux un pays en crise. Mais d’autres cherchent d’abord à acheter à manger à meilleur marché, au risque d’y perdre la vie.

Plus d’une centaine de migrants ont péri depuis 2018 en tentant de rejoindre Trinité, une des deux îles de ce pays insulaire de 1,3 million d’habitants situé juste en face des côtes du nord-est du Venezuela.

Parmi la trentaine de personnes ayant péri lors du dernier naufrage survenu en décembre, certains passagers souhaitaient juste faire quelques achats de nourriture en prévision des fêtes de Noël et du Nouvel an.

Source : Güiria (Venezuela) (AFP). Acheter à manger, l’autre raison qui pousse les Vénézuéliens vers Trinité-et-Tobago