Epidémie de salmonellose au Venezuela

Au Venezuela, l’Institut de santé Anzoatiguense (Saludanz) a enregistré une augmentation significative des cas de salmonellose au cours du dernier mois dans l’État de Bolívar.Jusqu’à présent, 240 enfants et adultes ont été touchés et vus dans différents centres de santé. Il n’y a eu aucun décès. Les régions de Campo Claro, Barrio Sucre, El Espejo, Guamachito, Las Casitas, Barrio Corea, Buenos Aires et Brisas del Mar sont celles qui ont reçu le plus grand nombre de signalements.

Des enquêtes ont révélé que certains embouteilleurs et distributeurs d’eau potable n’ont pas de permis sanitaire. Il a également été démontré que certains vendeurs de denrées alimentaires ne respectent pas les conditions d’hygiène pour la manipulation des aliments.

Source : Epidémie de salmonellose au Venezuela – MesVaccins.net

Venezuela : face aux coupures d’eau, les habitants recourent au forage !

Face aux interminables coupures d’eau, les forages privés se multiplient au Venezuela ! A Caracas, les habitants mettent la main à la poche pour avoir un accès direct à la nappe phréatique. Forer le sol jusqu’à 90 mètres de profondeur dans la capitale vénézuélienne peut coûter jusqu’à 20.000 dollars. Les habitants « se cotisent », raconte à l’AFP Alfredo Araya, un ingénieur civil de 68 ans qui travaille dans le secteur.

Source : Venezuela : face aux coupures d’eau, les habitants recourent au forage ! – Capital.fr

​​​​​​​Venezuela. Une géographie des féminicides contre les violences sexistes

Alors que les statistiques officielles ne recensent plus les assassinats liés aux violences de genre depuis 2016, des militantes ont mis au point une cartographie des féminicides. Le but : frapper les esprits et bousculer les politiques publiques.

Source : ​​​​​​​Venezuela. Une géographie des féminicides contre les violences sexistes | L’Humanité