Un pétrolier vénézuélien endommagé menace de déverser 1,3 million de barils de brut qu’il contient dans les eaux qui séparent le Venezuela et Trinité-et-Tobago, affirment l’opposition vénézuélienne et des responsables du secteur pétrolier, qui redoutent une « catastrophe environnementale ».