Juan Guaido, reconnu président par intérim à l’international, désillusionne au Venezuela

Trente et une tonnes d’or vont-elles incliner la balance politique en faveur du leader de l’opposition vénézuélienne, Juan Guaido ? Rien n’est moins sûr. Jeudi 2 juillet, au motif que M. Guaido est « sans équivoque le président par intérim reconnu par le gouvernement de sa majesté », la justice britannique l’autorisait à disposer des réserves en or du Venezuela détenues par la Banque d’Angleterre. Cette nouvelle victoire de M. Guaido sur la scène politique internationale contraste avec le discrédit croissant dont il est victime dans son pays. « La désillusion est à la hauteur des espoirs qu’il avait suscités », résume la professeure en science politique Colette Capriles.

En se félicitant de la décision judiciaire anglaise, le leader de l’opposition a promis que les lingots vénézuéliens resteraient à Londres « pour être protégés ». Sur les réseaux sociaux, les détracteurs de tout bord de M. Guaido l’accusent de vouloir mettre main basse sur l’or.

Source : Juan Guaido, reconnu président par intérim à l’international, désillusionne au Venezuela