Venezuela: malgré le soutien iranien, la difficile relance des raffineries pétrolières

Si cinq navires pétroliers envoyés par Téhéran au Venezuela ont accosté près des trois raffineries du pays, que le gouvernement du président Nicolas Maduro compte relancer, la promesse laisse sceptiques les experts.

Les installations vénézuéliennes ont normalement la capacité de traiter 1,3 million de barils par jour (mjb) de brut et de combustibles. Mais elles n’ont fonctionné qu’à 12% de leur potentiel au premier trimestre 2020, selon des chiffres communiqués à l’AFP par une source du secteur.

Source : Venezuela: malgré le soutien iranien, la difficile relance des raffineries pétrolières | JDM