Coronavirus: le Venezuela prolonge de 30 jours « l’état d’alerte »

Le gouvernement du Venezuela a prolongé vendredi pour un mois « l’état d’alerte » décrété le 13 mars pour freiner l’épidémie de coronavirus, base légale qui peut permettre aux autorités de prolonger les mesures de confinement.

« L’état d’alerte est prolongé de trente jours » dans le pays « en raison des circonstances d’ordre social qui mettent sérieusement en danger la santé publique et la sécurité des citoyens », indique un décret présidentiel publié au Journal officiel.

La décision doit permettre d' »atténuer et d’éliminer les risques épidémiques liés au coronavirus (Covid-19) », poursuit le texte.Il s’agit de la troisième prolongation de la mesure, alors que le pays sud-américain expérimente depuis le 1er juin un assouplissement des mesures de confinement.

L’état d’alerte donne des pouvoir spéciaux au président Nicolas Maduro. Il lui a permis de décréter un confinement national et obligatoire dès le 17 mars pour les 30 millions d’habitants.

Le pays a enregistré 2.814 contaminations au Covid-19 et 23 morts, selon les chiffres officiels. Ces données sont toutefois remises en cause par des organisations de défense des droits de l’homme telles que Human Rights Watch.

Source : Coronavirus: le Venezuela prolonge de 30 jours « l’état d’alerte » – La Libre

Venezuela: une magistrate sanctionnée par le Canada dirigera le Conseil électoral

Une magistrate sanctionnée par le Canada a été nommée vendredi présidente du Conseil national électoral (CNE) par la plus haute instance judiciaire du Venezuela, où des élections législatives sont prévues d’ici la fin de l’année.

La chambre constitutionnelle du Tribunal suprême de justice (TSJ) a désigné Indira Maira Alfonzo Izaguirre à la tête du CNE, selon un communiqué de presse.

Mme Alfonzo, qui était jusqu’à présent membre de la chambre électorale du TSJ, s’est vu infliger des sanctions en mai 2018 par le Canada en même temps que plusieurs autres fonctionnaires vénézuéliens.

Ottawa leur reprochait d’avoir participé activement à la détérioration de la situation politique au Venezuela, après l’élection controversée lors de laquelle le président Nicolas Maduro avait obtenu un nouveau mandat.

Source : Venezuela: une magistrate sanctionnée par le Canada dirigera le Conseil électoral | JDM