Une union mondiale des parlements inquiète du sort d’élus au Venezuela

L’Union interparlementaire (UIP), institution internationale basée au Grand-Saconnex, près de Genève, et qui rassemble 179 parlements nationaux, a indiqué suivre la situation de dizaines de députés opposants au président vénézuélien Nicolás Maduro.

Depuis janvier 2016, une majorité d’entre eux ont été «attaqués, arrêtés ou intimidés par les forces de l’ordre ou des partisans du gouvernement en raison de leurs opinions politiques», affirme l’UIP dans un communiqué. Ces derniers mois, selon l’UIP, au moins dix-sept députés de l’opposition sont partis en exil, ont cherché refuge dans des ambassades étrangères, ou se cachent. Six ont été empêchés d’exercer des fonctions publiques et au moins 13 ont vu leur passeport annulé ou confisqué.

Source : Une union mondiale des parlements inquiète du sort d’élus au Venezuela