Au Venezuela, quand les coqs combattent, on parle de dollars, « jamais de politique »

« Tue-le ! Tue-le ! »: le rhum aidant, les esprits des parieurs s’échauffent vite pendant le sanglant combat que se livrent deux coqs dans l’arène de ce gallodrome de Caracas. Signe des temps, ici, on parie désormais en dollars et on laisse la politique hors des gradins.

Source : Au Venezuela, quand les coqs combattent, on parle de dollars, « jamais de politique » – Le Point