Venezuela : M. Maduro propose l’idée d’une « table de négociation permanente » entre le gouvernement et l’opposition

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a déclaré qu’il avait proposé de créer une « table de négociation permanente » entre le Parti socialiste unifié du Venezuela (PSUV, au pouvoir) et l’opposition soutenue par les Etats-Unis.

« J’ai proposé de créer un mécanisme permanent pour le dialogue, une table de négociation permanente capable de résister à n’importe quelle tempête, difficulté ou situation – un dialogue, un dialogue pour la paix », a déclaré M. Maduro lors d’une interview récente avec Xinhua.

M. Maduro a dit qu’il avait également proposé aux deux parties de discuter des principaux problèmes qu’affronte le Venezuela et de trouver des solutions qui soient « issues d’un commun accord ».

Source : Venezuela : M. Maduro propose l’idée d’une « table de négociation permanente » entre le gouvernement et l’opposition

Venezuela: les élections universitaires, nouveau terrain de confrontation

La confrontation entre le régime de Caracas et l’opposition s’est trouvé un nouveau champ de bataille : les universités publiques. Ce mardi 27 août, une décision du Tribunal suprême de Justice sur les nouvelles règles des élections universitaires a provoqué un tollé parmi les étudiants et les professeurs.

Selon la décision du Tribunal suprême de justice, les universités publiques vénézuéliennes doivent organiser des élections pour renouveler leurs administrations. Pour ce faire, les juges ont fixé de nouvelles règles.Désormais, les électeurs seront divisés en cinq groupes : les enseignants, l’ensemble des étudiants et diplômés, mais aussi le personnel administratif et les travailleurs. Chaque vote a le même poids. Pour être élu, un candidat doit obtenir la majorité absolue dans au moins trois des cinq catégories.

Cette sentence du Tribunal suprême a suscité une levée de boucliers dans le milieu universitaire vénézuélien. Car dans ce pays, l’autonomie des universités publiques est garantie par la Constitution. Bon nombre d’entre elles pourraient donc être tentées de s’opposer à la tenue d’élections suivant des règles imposées par les juges.

Mais le Tribunal prévient : si dans les six mois, les universités n’ont pas organisé les scrutins, le gouvernement de Nicolas Maduro nommera lui-même des recteurs intérimaires.

Source : Venezuela: les élections universitaires, nouveau terrain de confrontation – Amériques – RFI

Washington installe en Colombie sa mission diplomatique pour le Venezuela

Washington a annoncé mercredi ouvrir en Colombie une représentation diplomatique pour le Venezuela, pays où les Etats-Unis n’ont plus d’ambassade qui fonctionne.»

Cette mission diplomatique pour le Venezuela, hébergée au sein de l’ambassade américaine à Bogota, aura pour objectif de soutenir l’opposant vénézuélien Juan Guaido, reconnu comme président par intérim par les Etats-Unis et plus de 50 autres pays. Cette mission «continuera à œuvrer pour la restauration de la démocratie et de l’ordre constitutionnel» au Venezuela, toujours dirigé par le président Nicolas Maduro, dont Washington ne reconnaît plus la légitimité, a précisé le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo.

Le 24 janvier, le département d’Etat américain avait rappelé tout son personnel non essentiel et les familles des diplomates à Caracas, et conseillé à tous les ressortissants américains au Venezuela de quitter le pays. Et, le 12 mars, Mike Pompeo avait annoncé que les Etats-Unis allaient retirer tout le personnel diplomatique encore présent dans leur ambassade à Caracas en raison de l’aggravation de la crise au Venezuela.

Source : Washington installe en Colombie sa mission diplomatique pour le Venezuela