Venezuela : Brève histoire du TAIR (Traité Inter-américain d’Assistance Réciproque)

Dans le cadre du coup d’Etat perpétuel et de la menace ouverte d’intervention militaire des Etats-Unis au Venezuela, l’Assemblée Nationale (AN) dans l’illégalité a approuvé le retour du Venezuela dans le Traité Inter-américain d’Assistance Réciproque TIAR), une mesure qui, selon Juan Guaido, est destinée à « renforcer la coopération avec les 17 pays du continent qui en sont membre et à augmenter les pressions » sur le Gouvernement constitutionnel de Nicolás Maduro.

Ce qu’on appelle aussi le Traité de Río parce qu’il a été signé à Rio le 2 septembre 1947, après la Seconde Guerre Mondiale, inclut l’engagement d’une défense collective face à toute attaque armée d’un Etat contre l’une des nations signataires.

Le mécanisme établit que les chanceliers des pays signataires doivent se réunir à la demande explicite de l’Etat affecté. C’est un instrument qui a des implications militaires parce qu’il centre ses actions sur une éventuelle intervention armée étrangère. Le Conseil Permanent de l’OEA seul peut se charger d’évaluer si les conditions pour convoquer une réunion de consultation des membres sont réunies ou s’ils appliquent les bonnes mesures.

Source : Venezuela : Brève histoire du TAIR (Traité Inter-américain d’Assistance Réciproque) | Investig’Action