Le vice-président du Parlement vénézuélien en grève de la faim

Le vice-président du Parlement vénézuélien Edgar Zambrano, arrêté le 8 mai pour son soutien au soulèvement militaire raté contre le président Nicolás Maduro, est en grève de la faim depuis neuf jours, a annoncé jeudi le chef de file de l’opposition, Juan Guaido.

Edgar Zambrano « fait la grève de la faim depuis neuf jours pour les droits de tous les Vénézuéliens, de ses camarades enlevés avec lui et de tous les prisonniers politiques », a déclaré sur son compte Twitter Juan Guaido, reconnu comme président par intérim du Venezuela par une cinquantaine de pays. M. Guaido, président de l’Assemblée nationale, n’a pas détaillé l’état de santé d’Edgar Zambrano, se limitant à indiquer que « sa lutte » se poursuit.La Cour suprême de justice, que l’opposition accuse d’être à la solde de M. Maduro, avait lancé des poursuites pénales contre Edgar Zambrano et 14 autres élus, accusés d’avoir soutenu la tentative d’insurrection militaire à l’appel de M. Guaido fin avril.

Source : Le vice-président du Parlement vénézuélien en grève de la faim | JDM

Le Venezuela annonce qu’un avion-espion US a violé son espace aérien

Un avion de l’US Air Force destiné à mener des missions de reconnaissance a violé l’espace aérien du Venezuela le vendredi 19 juillet, a annoncé le ministère vénézuélien de la Défense sur son site Internet.

«Les forces armées bolivariennes annoncent que le commandement de la défense antiaérienne a détecté le 19 juillet un avion venant du nord-ouest de la mer des Caraïbes. Après avoir pénétré dans l’espace aérien du Venezuela, l’avion n’a pas précisé sa fréquence et n’a pas respecté les procédures requises. Les avions d’interception nationaux ont établi qu’il s’agissait d’un appareil de reconnaissance électronique appartenant à l’Armée de l’air américaine», a indiqué le ministère dans un communiqué.

Après l’arrivée des avions d’interception, l’appareil américain a changé de trajectoire et a rapidement quitté la région.

Source : Le Venezuela annonce qu’un avion-espion US a violé son espace aérien – Sputnik France