Venezuela: Caracas, la « vitrine », fait enrager Maracaibo, la « martyre »

La vidéo est banale: un homme fait le plein à Caracas en cinq minutes. Mais quand on lui montre la scène sur écran portable, Gendry « enrage ». Habitant de Maracaibo, il a dû attendre trois jours pour se procurer de l’essence. Au Venezuela, la crise n’est pas la même partout.

« Je suis indigné. Nous vivons dans le même pays, mais la situation est totalement différente qu’on vive dans tel endroit ou dans tel autre », s’échauffe Gendry Parra, 44 ans.

Et il égrène: chez lui à Maracaibo, la deuxième ville du Venezuela avec 3 millions d’habitants, l’eau courante et le gaz n’arrivent plus, les coupures de courant durent jusqu’à 20 heures par jour et pour faire le plein il faut attendre qu’un éventuel camion-citerne vienne remplir les cuves des stations-service.

Source : Venezuela: Caracas, la « vitrine », fait enrager Maracaibo, la « martyre » – Le Point