Le Venezuela accuse l’UE d’avoir saboté les négociations de conciliation

Le ministre vénézuélien des Affaires étrangères Jorge Arreaza a accusé jeudi l’Union européenne (UE) d’avoir saboté les négociations de conciliation entre le gouvernement et l’opposition.

« Les institutions de l’Union européenne sont déterminées à perturber et à tenter de détruire le processus de dialogue au Venezuela », a déclaré M. Arreaza sur Twitter. « Elles ne respectent ni la souveraineté ni le droit à la paix », a-t-il fait remarquer, faisant référence à l’ingérence présumée de la part de la haute représentante de l’UE chargée des Affaires étrangères et de la Politique de sécurité, Federica Mogherini, et à celle du Parlement européen.

Plus tôt cette semaine, Mme Mogherini avait averti que l’UE renforcerait ses sanctions contre le Venezuela s’il n’y avait pas de « progrès concret » dans les négociations entre le gouvernement du président Nicolas Maduro et l’opposition. Jeudi, le Parlement européen a appelé ses pays membres à imposer de nouvelles sanctions aux autorités vénézuéliennes « responsables de violations des droits de l’Homme et de la répression ». Cette motion a été approuvée par 455 voix pour, 85 contre et 105 abstentions.

M. Arreaza a appelé l’UE à respecter le processus de dialogue, qui a été renouvelé en mai, avec la Norvège en tant que médiateur.

Source : Le Venezuela accuse l’UE d’avoir saboté les négociations de conciliation_French.news.cn