Au Vénézuela, le berceau de l’industrie pétrolière n’a plus de carburant

Autrefois presque gratuite, l’essence est désormais rare et chère. Le Venezuela a vu sa production chuter (de 3 millions de barils par jour à 500’000 actuellement) alors que la capacité des raffineries locales s’est réduite comme peau de chagrin faute d’investissement et d’entretien.

Comme un pied de nez, les puits et pipelines laissent régulièrement échapper du brut qui forme des nappes de pétrole sur le lac Maracaibo. Sur ce même lac, les pêcheurs s’adaptent et créent leurs propres embarcations sans moteurs, souvent équipées de voile en plastique raconte France 24.

Pour lutter contre une inflation qui s’est emballée, plus de 250 % entre janvier et mai, l’Etat a décidé de retirer six zéros à sa monnaie à partir du 1er octobre. Ce n’est pas la première fois que le pays a recours à cette méthode, le bolivar a déjà perdu quatorze zéros en treize ans.

Source : Au Vénézuela, le berceau de l’industrie pétrolière n’a plus de carburant – Heidi.news