Vers un gouvernement de transition au Venezuela?

Le pays a connu une campagne de déstabilisation systématique et intense basée sur la pénurie sélective de produits de première nécessité et la spéculation obscène.  Les média ont pratiqué cette amplification en cultivant une insécurité citoyenne croissante en agitant la prise de la rue par l’opposition.

L’application de sanctions concernant le brut vénézuélien a provoqué le défaut ou cessation des paiements. Au Venezuela, on  a, donc, assisté en octobre 2020 à la mise en œuvre par l’administration Trump de l’interdiction d’importer du diesel dans le pays.  L’objectif avoué était  de paralyser le transport des secteurs primaires et de provoquer la pénurie d’aliments de base et de fournitures sanitaires vitales pour  ébranler la gouvernance de Nicolás Maduro.

Cependant, l’arrivée de Joe Biden à la présidence américaine pourrait provoquer un changement dans la stratégie américaine consistant en la substitution des «coups doux» par la stratégie dite de Kentian exposée par Sherman Kent dans son livre Strategic Intelligence for North American World Policy (1949) où il rappelle que les instruments de la guerre économique «consistent en la carotte et le bâton» : «le blocus, le gel des fonds, le boycott, l’embargo et la liste noire pour une partie; subventions, prêts , traités bilatéraux, trocs et accords commerciaux pour un autre». Ainsi, l’administration Biden étudierait la mise en œuvre de la tactique de la carotte au Venezuela qui comprendrait l’assouplissement des restrictions actuellement en vigueur sur le pétrole vénézuélien pour revitaliser l’activité motrice de l’économie vénézuélienne ainsi que l’annulation de l’interdiction de Trump d’importer le diesel nécessaire au maintien de la chaîne de transport de marchandises et de fournitures médicales.

Source : Vers un gouvernement de transition au Venezuela?. Observateur Continental

Venezuela: Maduro évoquera un «dialogue direct» avec les Etats-Unis

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a déclaré lundi qu’il évoquera «l’ouverture d’un dialogue direct avec le gouvernement américain», avec lequel les relations diplomatiques sont rompues depuis deux ans, dans le cadre des négociations en cours avec l’opposition.

«Nous allons évoquer», lors des négociations qui s’ouvriront le 30 août au Mexique sous la médiation de la Norvège, «l’ouverture d’un dialogue direct avec le gouvernement américain pour aborder toutes les questions bilatérales», a déclaré Nicolas Maduro lors d’une conférence de presse. «Nous sommes toujours prêts, mais (les Etats-Unis) doivent cesser leur arrogance, leur haine et leur mépris», a-t-il poursuivi.

Source : Venezuela: Maduro évoquera un «dialogue direct» avec les Etats-Unis