Venezuela: nouvelle passe d’armes entre les États-Unis et Caracas

« Nous allons chasser Maduro du pouvoir ». Mike Pompeo a martelé ce message après une rencontre avec des Vénézuéliens venus se réfugier au Brésil. En tournée pour quatre jours en Amérique du Sud, le chef de la diplomatie américaine était vendredi au Guyana et au Brésil, deux pays limitrophes du Venezuela.

Visitant un camp de réfugiés vénézuéliens dans la ville brésilienne de Boa Vista (nord-ouest), il a mis l’accent sur la situation difficile des quelque 5 millions de Vénézuéliens qui ont fui leur pays. « Les gens avec qui j’ai parlé ne veulent qu’une chose, c’est rentrer chez eux, dans un Venezuela démocratique, apaisé et souverain, où leurs enfants peuvent travailler », a déclaré le secrétaire d’État.

Son homologue brésilien, Eduardo Araújo, a renouvelé son appui au président vénézuélien autoproclamé, Juan Guaidó, soutenu par Washington et s’est déclaré en faveur de la « lutte pour le retour de la démocratie », et pour la priorité du « droit contre la force ».

Nicolas Maduro a répliqué depuis le palais de Miraflores, à Caracas. La « tournée va-t-en-guerre » de Mike Pompeo dans la région a « échoué », a-t-il déclaré.

Source : Venezuela: nouvelle passe d’armes entre les États-Unis et Caracas