Le Venezuela dénonce la campagne de «mensonges» sur le pays | Amérique latine

See on Scoop.itVenezuela

Le ministre vénézuélien des Affaires étrangères Elias Jaua Milano a dénoncé lundi à Genève au Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies la «campagne internationale de mensonges» et la «guerre psychologique» contre son pays.

 

Il a estimé qu’on cherchait à présenter son pays comme «un État violant les droits de l’Homme». «L’objectif de cette agression contre la démocratie est la déstabilisation d’un gouvernement légitimement établi», a affirmé M. Jaua.

 

Selon lui, les forces de l’ordre ont été dans de nombreux cas attaquées avec des armes à feu et ont fait un «usage proportionné et différencié de la force». En outre, elles ont eu 51 blessés dans leurs rangs et un sergent est décédé samedi, a-t-il déclaré.

See on www.lapresse.ca

Carnaval au Venezuela : les riches protestent, les pauvres dansent !

See on Scoop.itVenezuela

Eh oui!  Je crois que le Venezuela est sûrement le seul pays au monde ou les riches protestent et les pauvres célèbrent !!!! Les marches pacifiques de l’opposition de ces derniers jours sont vraiment carnavalesques, on défile souvent sans autorisation comme ici à Merida en se tenant de la main et en se déguisant de gauchistes persecutés,et torturés par le terrible régime dictatorial de Maduro !

Voici 15 jours que cela dure, interdiction de toucher aux barricades ou de les forcer pour passer au risque de se faire lapider.   Ces quartiers bloqués, et assiégés sont des lotissements de bourgeois de classe haute ou moyenne haute , c’est à dire que ses habitants ont eux-mêmes aidé à monter ces barricades souvent en famille et les défendent aussi férocement.  Leur seule sortie c’est un défilé journalier déguisés de gauchistes!!! On ne danse pas mais on pleure plutôt pour montrer sa terrible souffrance dans ce pays démoli par la dictature !!!!! Évidemment ils sont manipulés , on leur promet à chaque élection qu’ils vont gagner comme en ce moment on leur a promis que s’ils défendaient leur barricade Maduro tomberait!

Le bourgeois riche s’est approprié le symbole de la barricade comme moyen de soulèvement populaire contre l’état répressif. 

See on blogs.mediapart.fr

Caracas: Maduro ne profite plus de l’aura de Chavez

See on Scoop.itVenezuela

Un an après la mort d’Hugo Chavez, des dizaines de Vénézuéliens continuent de se rendre chaque jour au mausolée qui lui est dédié dans un bidonville surplombant le centre-ville de la capitale, Caracas.

Le culte voué au défunt président, décédé à l’âge de 58 ans le 5 mars 2013 des suites d’un cancer, avait jusqu’ici favorisé son successeur, Nicolas Maduro.

 

Mais les aspects moins reluisants de son héritage, dont le haut taux de criminalité, l’inflation galopante et les pénuries récurrentes de biens et de nourriture, entre autres, semblent contribuer à effacer cet aura dont il profitait.

 

Pour souligner le premier anniversaire de la mort de M. Chavez, le président Maduro a décrété une période de commémorations de dix jours, soit trois de plus que la semaine de deuil observée à la suite de son décès, l’an dernier.

 

Une parade militaire et des activités réunissant d’autres alliés de la gauche en Amérique du Sud sont prévues, de même que des hommages qui auront lieu près du mausolée où le président Maduro assiste, à tous les mois de la mort de M. Chavez, à un coup de semonce tiré à 16 h 25 le 5e jour du mois.

See on journalmetro.com

20 000 Vénézuéliens de nouveau dans la rue à Caracas

See on Scoop.itVenezuela

Près de 20 000 Vénézuéliens ont manifesté dimanche à Caracas à l’appel d’étudiants qui protestent depuis près d’un mois, avec le soutien de l’opposition, contre la gestion du président Nicolas Maduro, ont constaté des journalistes de l’AFP.

 

Les manifestants, réunis une nouvelle fois pour dénoncer l’insécurité, le coût de la vie et les pénuries qui impactent le quotidien de nombreux Vénézuéliens, appelaient aussi dimanche à un «dialogue sincère» avec le président. Ils souhaitaient ainsi discuter des moyens de mettre un terme à un mouvement émaillé par des violences qui ont fait 18 morts et plus de 260 blessés depuis les premiers rassemblements le 4 février en province.

 

Quelques heures après la manifestation, un groupe de manifestants radicaux a investi la place Altamira avant d’affronter la garde nationale qui a répondu par des tirs de gaz lacrymogène. Les affrontements ont fait 17 blessés légers selon les autorités.

See on fr.canoe.ca

Venezuela : une photographe italienne et 41 manifestants libérés

See on Scoop.itVenezuela

La photographe italienne Francesca Commissari et 41 manifestants arrêtés vendredi au Venezuela en marge d’une marche de l’opposition ont été libérés dimanche.

 

Collaboratrice du quotidien vénézuélien El Nacional, la photographe a été libérée mais son matériel ne lui a pas été rendu, a protesté le Syndicat national des travailleurs de la presse (SNTP) sur son compte Twitter, dénonçant un « vulgaire vol ».

See on www.bfmtv.com