Venezuela : à Caracas, « les gens se sentent de plus en plus abandonnés »

Après de nombreuses missions avec MSF, Xili Fernández retourne en janvier 2019 dans son pays d’origine, le Venezuela, pour coordonner le projet MSF d’assistance aux victimes de violences urbaines et de violences sexuelles, mis en place à Caracas. Elle nous raconte la situation actuelle et le travail de MSF dans la capitale.

Source : Venezuela : à Caracas, « les gens se sentent de plus en plus abandonnés » | Médecins sans frontières