Bolivie: des manifestants cagoulés occupent l’ambassade du Venezuela à La Paz

Le siège de l’ambassade du Venezuela à La Paz a été occupé dimanche par des manifestants cagoulés à la suite de la démission du président Evo Morales, fidèle allié de Caracas, a annoncé l’ambassadrice vénézuélienne Crisbeylee Gonzalez à l’agence officielle ABI.

« Equipés de dynamite, des manifestants cagoulés avec des boucliers ont pris l’ambassade du Venezuela en Bolivie. Nous allons bien et sommes à l’abri, mais ils veulent faire un massacre. Aidez-nous à dénoncer cette barbarie », a déclaré la diplomate.

Plus tôt dimanche, le président vénézuélien Nicolas Maduro a condamné « catégoriquement » le « coup d’Etat » en Bolivie, après la démission de M. Morales, poussé au départ par trois semaines de manifestations contre la réélection et lâché par l’armée et la police.

« Nous condamnons catégoriquement le coup d’Etat survenu contre le frère président Evo Morales », a écrit M. Maduro sur Twitter, appelant à « la mobilisation pour exiger que soit préservée la vie des peuples indigènes boliviens victimes du racisme ».

Source : Bolivie: des manifestants cagoulés occupent l’ambassade du Venezuela à La Paz (agence officielle) | Atlantico.fr

Elections en Bolivie: Cuba, Venezuela et Argentine dénoncent un «coup d’Etat»

Les présidents cubain Miguel Diaz-Canel et vénézuélien Nicolas Maduro ont dénoncé dimanche le «coup d’Etat» contre la démocratie en Bolivie et appelé à se mobiliser, après la démission du «frère» président Evo Morales. Le président élu argentin a émis la même critique, tandis que la Bolivie a exigé la tenue d’une réunion du conseil permanent de l’Organisation des Etats américains (OEA).

La réélection de ce dernier à un quatrième mandat était vivement contestée depuis trois semaines.

Source : Elections en Bolivie: Cuba, Venezuela et Argentine dénoncent un «coup d’Etat» – Le Soir