La Colombie remet à l’ONU de fausses informations sur des guerilleros au Venezuela

Le président colombien Ivan Duque a remis au secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, un dossier avec des «preuves» de la présence de guérilleros de l’ELN au Venezuela, mais contenant de fausses informations pour au moins deux des photos présentées, a vérifié l’AFP.»

Le chef de l’Etat a posté un tweet accompagné d’images de rebelles présumés de l’ELN au Venezuela, qu’il a remises jeudi à Antonio Guterres, dont une montrant des guérilleros procédant à l’«endoctrinement» d’élèves d’«écoles rurales» de l’Etat vénézuélien de Tachira, selon lui en avril 2018.

Sur la photo apparaissent des hommes et des femmes en tenue de camouflage, armés, portant des brassards aux couleurs rouge et noir de l’Armée de libération nationale (ELN) et faisant la ronde avec au moins onze enfants.

Mais le quotidien El Colombiano de Medellin (nord-ouest) a précisé que cette image lui avait été remise en 2015 par des membres du renseignement militaire, selon lesquels il s’agissait de guérilleros de l’ELN en train de recruter des enfants à El Tambo, dans le département du Cauca, sur la côte Pacifique colombienne, à près de 1200 km de Tachira. Le journal a publié la photo le 7 juin 2015 avec un reportage sur le recrutement de mineurs par les rebelles, selon son site web.

Source : La Colombie remet à l’ONU de fausses informations sur des guerilleros au Venezuela