Venezuela. Les raisons des nouveaux échecs de l’opposition

En 2019, l’opposition vénézuélienne a connu son meilleur mois de février depuis des années. En peu de temps, le président de l’Assemblée nationale, Juan Guaidó, a gravi l’Olympe d’une politique vénézuélienne affaiblie avec son (auto)proclamation comme président «en charge». Ce mois-là, il a fait la une des journaux les plus importants du monde.

Mais cinq mois plus tard, après les événements liés à «l’aide humanitaire» et à la tentative de soulèvement militaire, les perspectives semblent très éloignées de l’optimisme de l’époque. L’espoir d’un renversement facile et rapide du régime de Nicolás Maduro semble s’être noyé, une fois de plus, dans une mer de dérapages politiques, avec un soutien international actif, mais non moins erratique.

Comment la énième tentative de chasser le chavisme du pouvoir a-t-elle pu s’étioler?

Source : Venezuela. Les raisons des nouveaux échecs de l’opposition | A l’encontre