Venezuela: pour les provinciaux touchés par la crise, Caracas « c’est le paradis »

Avec la lueur de son portable comme seule source de lumière, Triztan fait ses bagages. Sans argent pour partir à l’étranger, le jeune homme va tenter sa chance à Caracas et laisser derrière lui Maracaibo. Dans la deuxième ville du Venezuela, « la situation est effroyable ».

« La nuit, je n’arrivais pas à dormir à cause de la chaleur. Je restais éveillé jusqu’au matin en attendant que l’électricité revienne », souffle Triztan, 21 ans.

Triztan s’apprête à rejoindre la cohorte de Vénézuéliens pour lesquels Caracas est un « paradis ». Car au milieu de la récession qui frappe ce pays sud-américain pétrolier, la province est en première ligne.

Source : Venezuela: pour les provinciaux touchés par la crise, Caracas « c’est le paradis »