Il s’agit de la plus forte croissance de la région sur le premier trimestre de l’année. Une performance jalonnée par la hausse des prix du pétrole et la dollarisation de facto de l’économie, mais qui doit être prise avec des pincettes, selon les spécialistes.

Le Venezuela entrevoit-il enfin la fin du tunnel, après tant d’années de crise ? C’est en tout cas ce qu’avance le gouvernement de Nicolás Maduro depuis plusieurs mois, ce que semble confirmer, mardi 23 août, l’annonce faite par la banque centrale d’une croissance économique de 17,04 % au premier trimestre de 2022.

D’après le site vénézuélien Analitica, “ce rebond s’explique par l’assouplissement du contrôle des changes et des prix” qu’exerce le gouvernement bolivarien dans ce pays, ou le dollar a progressivement remplacé le bolivar comme monnaie d’échange.

Source : “Des bonnes nouvelles !” : l’économie vénézuélienne bondit de 17 %