Personne ne parle, les sonneries régulières des machines semblent imposer le silence. Une quinzaine de patients attendent la fin de leur dialyse dans un hôpital de Caracas.

Hypertendu et diabétique, Juan Villamizar, 65 ans, a relativement de la chance: il a trouvé une place dans un centre public de dialyse. Au Venezuela, durement touché par une crise économique depuis huit ans, avec un service public à la peine, trouver où se faire dialyser est une gageure.

Source : Au Venezuela, la dialyse, une course contre la mort – Le Point