Venezuela: les étrangers commencent à fuir eux aussi

Alors que le Chili renvoie chez eux méthodiquement les immigrés haïtiens (pont aérien hebdomadaire entre Santiago et Port-au-Prince), le président chilien Sébastien Pinera fait rapatrier ses compatriotes établis au Venezuela.

C’est le même avion militaire qui venait de déposer 179 personnes en Haïti qui, au retour, a fait un détour par le Venezuela pour y embarquer 99 Chiliens. Il s’agit parfois de Chiliens vivant au Venezuela depuis 40 ou 50 ans. Ils ne supportaient plus les conditions de vie devenues trop difficiles dans ce pays : manque de nourriture et de médicament, insécurité, violence.

Source : Venezuela: les étrangers commencent à fuir eux aussi – Martinique la 1ère