Venezuela : les leçons du dernier échec socialiste

La tragédie que vit le Venezuela confirme les échecs de la Chine communiste, de l’URSS, du Cambodge, du Zimbabwe, etc. Le mélange détonant de dépenses publiques massives, de nationalisation des entreprises, de politique monétaire politisée et d’autres intrusions du gouvernement dans les affaires économiques, ne produisent rien d’autre que la misère qui sévit actuellement dans l’un des pays qui possède les plus grandes réserves prouvées de pétrole.

Certains refusent de reconnaître que la triste situation au Venezuela est due au virage idéologique du gouvernement dans ce pays. D’autres pensent que les États-Unis et d’autres forces internationales œuvrent à saper le gouvernement. C’est une manière de tenter de sauver désespérément les lambeaux du bolivarisme (révolution qui visait à construire une alliance pour le nationalisme et une économie dirigiste dans la région), sachant qu’un de ses objectifs était de débarrasser le Venezuela de cette influence, ce qui signifie qu’elle a échoué dans les deux cas.

Source : Venezuela : les leçons du dernier échec socialiste | Contrepoints