World Tourism Day | Tourisme et développement communautaire

La Journée mondiale du tourisme (JMT) est une célébration organisée tous les ans à l’échelle mondiale le 27 septembre pour mettre en lumière la valeur sociale, culturelle, politique et économique du tourisme. 

L’édition 2014 de la JMT a pour thème Tourisme et développement communautaire. Elle est axée sur la capacité que possède le tourisme de donner aux gens les moyens de se prendre en charge ainsi que les compétences dont ils ont besoin pour changer les choses localement, dans leur communauté.

En prévision des célébrations officielles de la JMT à Guadalajara (Mexique), la parole est à VOUS. Dites-nous ce que vous allez faire pour fêter cette journée, envoyez-nous vos plus belles photos sur le thème de cette année pour l’album Facebook de la JMT et participez à la conversation sur Twitter #WTD2014 pour partager vos réflexions et vos expériences avec la communauté mondiale du tourisme.

Source: wtd.unwto.org

See on Scoop.itTourismes alternatifs

World Tourism Day 2014: Tourism Stories

//cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=http%3A%2F%2Fplayer.vimeo.com%2Fvideo%2F106790790&wmode=opaque&src_secure=1&url=http%3A%2F%2Fvimeo.com%2F106790790&image=http%3A%2F%2Fi.vimeocdn.com%2Fvideo%2F490632342_1280.jpg&key=359ed8ab27db4f02a128049b1f89d6a1&type=text%2Fhtml&schema=vimeo

Moving more than one billion people across international borders each year, international tourism today accounts for 9% of global GDP and one in every 11 jobs on the planet.Behind the impressive numbers are all the chefs, innkeepers, artisans, taxi drivers, shopkeepers, bakers, guides, and millions of others who make up the bulk of the tourism sector, which for many represents a vital opportunity for a better life.

Source: vimeo.com

See on Scoop.itTourismes alternatifs

Dire « nous, femmes »

Macu a eu l’attention attirée par une phrase, dans l’après-midi : “Ce que je sens, ce que je vois, non au loin mais comme processus, c’est que pratiquer l’égalité tous les jours nous rend plus libres”. Elle l’aime et la répète. Elle l’a trouvée dans un livre qu’elle dévore à ses heures libres, aux moments construits pour elle.

Pendant qu’elle feuillette dans la salle à mager, ses enfants jouent dans la cour. Sa mère et son frère sont à côté. Macu vit sur les hauteurs de Loma de León, dans la communauté Alí Primera, née d’une occupation de terres il y a 17 ans. De là on voit le secteur La Carusieña, l’aéroport et le centre de Barquisimeto qui prend toute la largeur de la vallée.

Source: venezuelainfos.wordpress.com

See on Scoop.itVenezuela