Journée du Mondial du Tourisme Responsable : 9e édition le 2 juin 2015 à Paris

La 9e édition de la journée mondiale du tourisme responsable se déroulera le mardi 2 juin 2015 à Paris.

Organisée par la Coalition internationale pour le tourisme responsable (CITR), elle développera le thème « La communication du tourisme responsable : du risque de greenwashing à l’opportunité de sincérité marketing ».

Comme chaque année, un pays sera mis à l’honneur. Mais on ne sait pas encore lequel.

Source: www.tourmag.com

See on Scoop.itTourismes alternatifs

Les réservations de voyage sur mobile prennent leur envol

Criteo publie un rapport sur l’usage du mobile dans le secteur du voyage et révèle de nouvelles informations sur les cyberacheteurs. Ce rapport, baptisé « Travel Flash Report », démontre que les appareils mobiles jouent un rôle de plus en plus critique auprès des consommateurs dans l’achat et la réservation de leurs séjours. Dans plus de 35 pays, Criteo a analysé 300 millions de réservations en ligne, pour une valeur totale de plus de 150 milliards de dollars. Ces données proviennent des sites des voyagistes et agences de voyages en ligne, toutes catégories de voyage confondues.
 
Les résultats de cette étude, effectuée sur plus de 1000 sites internet consacrés au voyage au cours des six premiers mois de 2014, démontrent que :
–  Le nombre de réservations via tablettes et smartphones augmente plus rapidement (+20%) que sur ordinateur (+2%)
–  Smartphones et tablettes représentent 21% des réservations d’hôtel
–  La location d’appartement entre particuliers est le secteur qui rencontre la plus forte pénétration du mobile, avec une part de 34% des réservations totales.

Source: www.ladn.eu

See on Scoop.itTourismes alternatifs

Journée mondiale du tourisme : tourisme et développement communautaire

La Journée mondiale du tourisme (JMT) de cette année entend attirer plus particulièrement l’attention sur le rôle du tourisme au service de l’une des composantes d’un avenir plus durable pour tous : le développement communautaire Cette orientation s’inscrit dans le droit fil de la transition mondiale vers les objectifs de développement durable, fil directeur privilégié par les Nations Unies pour l’après-2015. en savoir plus

La JMT 2014, qui met spécialement l’accent sur la communauté, souligne la façon dont le tourisme peut être utile pour faire progresser le développement durable depuis le niveau local. Le tourisme à assise communautaire fait participer la population locale au processus de prise des décisions en fonction des priorités locales. La possibilité d’intégrer la chaîne de valeur du tourisme fait intervenir activement les communautés d’accueil dans le processus de développement. Le tourisme devient ainsi un vecteur de cohésion sociale, au-delà de ses effets immédiats en termes de création d’emplois et de retombées économiques positives, par exemple en renforçant les moyens de gouvernance locale, pour un impact encore démultiplié.

Les célébrations officielles de cette année auront lieu à Guadalajara (Mexique). Il y aura notamment un Groupe de réflexion de haut niveau sur le thème de 2014 qui bénéficiera de la participation de ministres du tourisme, d’experts internationaux et de responsables de l’élaboration des politiques dans les domaines du tourisme et du développement.

Source: www.veilleinfotourisme.fr

See on Scoop.itTourismes alternatifs

[Que sais-je ?] Le tourisme communautaire

Tout comme le tourisme solidaire ou équitable, le tourisme communautaire est un outil d’entreprise inclusif ou Inclusive Business qui permet de soutenir les populations les plus démunies.

Selon la définition de Nicole Haüsler doctorante membre du TIES (The International Ecotourism Society): « le Community-based Tourism (CBT) ou tourisme  communautaire implique un nombre significatif d’individus vivant sur un territoire. Ces derniers contrôlent de manière substantielle son développement et sa gestion. La majorité des bénéfices est redistribuée à l’économie locale. Les membres de la communauté, y compris les individus impliqués de manière indirecte, y trouvent une forme d’intérêt (fonds pour la communauté, effet démultiplicateur, etc.). »

Source: blog.id-tourisme.fr

See on Scoop.itTourismes alternatifs