L’ONU et ses partenaires ont estimé que 1,72 milliard de dollars (environ 1,64 milliard d’euros) sont nécessaires pour aider les millions de migrants et de réfugiés vénézuéliens dans les pays d’Amérique latine et des Caraïbes, ainsi que les communautés d’accueil.

Sur les plus de sept millions de Vénézuéliens qui ont fui leur pays ces dernières années, la grande majorité, près de six millions, vit dans 17 pays de la région. L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), qui ont lancé leur plan d’aide régional, se concentrent sur eux.

À cet égard, ils ont signalé que des millions de personnes n’ont pas les moyens de s’offrir trois repas par jour, ne disposent pas d’un logement sûr et digne, se heurtent à des obstacles pour accéder aux soins médicaux et ne sont pas en mesure de travailler pour subvenir à leurs besoins et à ceux de leur famille.

Source : Venezuela : l’ONU lance un appel de près de 1,7 milliard d’euros pour aider les migrants vénézuéliens