Le pouvoir et l’opposition du Venezuela ont signé samedi à Mexico « un second accord partiel en matière de protection sociale » au terme de négociations suivies de près par les États-Unis, la France, l’Espagne, la Norvège, le Mexique et la Colombie.

Après 15 mois de gel, les négociations aboutissent. Le pouvoir vénézuélien et l’opposition ont signé samedi 26 novembre un « un second accord partiel en matière de protection sociale » après des pourparlers à Mexico, également suivis de près par Washington, Paris, Madrid, Oslo et Bogota. L’accord a poussé les États-Unis à faire un premier pas vers l’allègement des sanctions imposées au pays d’Amérique du Sud.

Les représentants du président Nicolas Maduro et de l’opposition ont signé cet accord aux termes de négociations qui représentent « un espoir pour toute l’Amérique latine » et « le triomphe de la politique », a salué le ministre mexicain des Affaires étrangères Marcelo Ebrard.

Source : Venezuela : le pouvoir et l’opposition signent un accord, Washington allège les sanctions