Venezuela : sur la route de l’exil

Pour passer du Venezuela à la Colombie, la traversée est périlleuse. C’est la route illégale qu’empruntent les Vénézuéliens sans passeport. Il faut faire vite. L’armée et la police aux frontières ne sont pas loin. A bout de force, leur vie sur les épaules, tous ont quitté un Venezuela plongé dans une crise sans fin et où l’on manque de tout.

Source : Venezuela : sur la route de l’exil