Le Bitcoin, une solution face à la crise au Venezuela

Pour beaucoup de personnes, la cryptomonnaie est encore quelque chose d’abstrait. Si la plupart des gens ont assimilé l’idée d’une monnaie électronique, peu encore arrivent à discerner ses applications concrètes. Pour mieux comprendre, il est intéressant de faire un focus sur l’utilisation du Bitcoin au Venezuela. Cet article présente brièvement la situation économique actuelle du Venezuela et explique comment elle a favorisé l’explosion du Bitcoin. Vous découvrirez ainsi pourquoi et comment le Bitcoin est utilisé comme une valeur refuge.

Source : Le Bitcoin, une solution face à la crise au Venezuela

Venezuela: nouvelle passe d’armes entre les États-Unis et Caracas

« Nous allons chasser Maduro du pouvoir ». Mike Pompeo a martelé ce message après une rencontre avec des Vénézuéliens venus se réfugier au Brésil. En tournée pour quatre jours en Amérique du Sud, le chef de la diplomatie américaine était vendredi au Guyana et au Brésil, deux pays limitrophes du Venezuela.

Visitant un camp de réfugiés vénézuéliens dans la ville brésilienne de Boa Vista (nord-ouest), il a mis l’accent sur la situation difficile des quelque 5 millions de Vénézuéliens qui ont fui leur pays. « Les gens avec qui j’ai parlé ne veulent qu’une chose, c’est rentrer chez eux, dans un Venezuela démocratique, apaisé et souverain, où leurs enfants peuvent travailler », a déclaré le secrétaire d’État.

Son homologue brésilien, Eduardo Araújo, a renouvelé son appui au président vénézuélien autoproclamé, Juan Guaidó, soutenu par Washington et s’est déclaré en faveur de la « lutte pour le retour de la démocratie », et pour la priorité du « droit contre la force ».

Nicolas Maduro a répliqué depuis le palais de Miraflores, à Caracas. La « tournée va-t-en-guerre » de Mike Pompeo dans la région a « échoué », a-t-il déclaré.

Source : Venezuela: nouvelle passe d’armes entre les États-Unis et Caracas

Venezuela: «impossible» de retarder les élections, selon Maduro

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a estimé jeudi qu’il était «impossible» de retarder les élections législatives, prévues le 6 décembre, en réaction aux recommandations de représentants de l’Union européenne au sujet de ce scrutin controversé. «L’Union européenne a suggéré la possibilité de reporter la date des élections au Venezuela mais c’est impossible car il s’agit d’un mandat constitutionnel, la Constitution prévoit que le 5 janvier 2021 la nouvelle Assemblée nationale entre en session», a déclaré Nicolas Maduro lors d’une visioconférence en présence de candidats proches du gouvernement.

Source : Venezuela: «impossible» de retarder les élections, selon Maduro

«Truffé de contrevérités» : le Venezuela fustige un rapport de l’ONU sur les droits de l’Homme

Pour Caracas, le rapport publié par une mission de l’ONU, selon lequel Nicolas Maduro et ses ministres seraient impliqués dans de «possibles crimes contre l’humanité», relève d’«une mission fantôme» diligentée par Washington.

«[Le document] est truffé de contrevérités, il a été élaboré à distance, sans rigueur méthodologique par une mission fantôme dirigée contre le Venezuela et contrôlée par des gouvernements inféodés à Washington»

Source : «Truffé de contrevérités» : le Venezuela fustige un rapport de l’ONU sur les droits de l’Homme — RT en français

Venezuela | Maduro à l’origine de possibles crimes contre l’humanité, affirme l’ONU

Le président Nicolas Maduro et des ministres sont à l’origine de « possibles crimes contre l’humanité » au Venezuela, ont affirmé mercredi des enquêteurs de l’ONU, poussant le gouvernement de Caracas à dénoncer un document « truffé de contrevérités ».

Source : Venezuela | Maduro à l’origine de possibles crimes contre l’humanité, affirme l’ONU

De la Colonie à la Révolution bolivarienne : comment se sont formées les femmes vénézuéliennes

Les femmes vénézuéliennes sont devenues une figure marquante de la révolution bolivarienne. Chávez a su identifier le rôle que les femmes jouaient dans la structure socio-familiale des classes populaires vénézuéliennes et l’a toujours exprimé dans ses récits sur l’éducation donnée par sa grand-mère paternelle, Mama Rosa, et dans les autres sources féminines de sa formation.

Beaucoup d’entre nous nous sommes senties revendiquées dans les anecdotes présidentielles parce qu’en général, dans chaque foyer vénézuélien (non bourgeois) de la vie paysanne ou à la périphérie des villes, il y a une forte présence de la femme comme mère protectrice, qui dirige les activités économiques de la famille et étend les liens de protection aux noyaux familiaux dérivés du sien, et aux autres espaces de la communauté dans laquelle ils vivent, sans qu’existe nécessairement de lien familial.

En caractérisant le chavisme à partir de sa condition de classe, nous passerons en revue de manière générale l’évolution des femmes des secteurs populaires, en cherchant à décrire ce « ferment féminin » que Chávez, citant Karl Marx, demandait d’étudier afin de l’intégrer dans la construction de la Cinquième République : « Il n’y a pas de changements sociaux si nous n’atteignons pas le ferment, et comment atteint-on le ferment ? Une combinaison d’éléments pour que quelque chose fermente ; les mots sont précis, on ne peut pas dire qu’il y a participation des femmes simplement parce qu’il y a un groupe de ministres, ni en les plaçant sur un piédestal, non ! Ici, il faut créer le ferment, le ferment avec la passion, avec la connaissance, avec l’action, avec le mouvement« .

Source : De la Colonie à la Révolution bolivarienne : comment se sont formées les femmes vénézuéliennes | Venezuela Infos