Suite à un décret présidentiel, Adobe va couper les comptes de ses clients au Venezuela

« Le gouvernement américain a publié le décret 13884 qui a pour effet d’interdire la quasi-totalité des transactions et des services entre entreprises, entités et particuliers américains avec le Venezuela. Pour rester en conformité, Adobe désactive tous les comptes au Venezuela ». L’éditeur ajoute que ce décret présidentiel n’a pas de date d’expiration, « la décision de l’annuler incombe uniquement au gouvernement des États-Unis ».

Les clients concernés ont jusqu’au 28 octobre pour télécharger le contenu enregistré sur leur compte Adobe. Passé cette date il sera désactivé. Aucun remboursement pour les achats ou abonnements en cours ne sera proposé ; Adobe explique que c’est l’une des conséquences du décret.

Source : Suite à un décret présidentiel, Adobe va couper les comptes de ses clients au Venezuela – Next INpact

Venezuela: un an après la mort de Fernando Alban, l’unité perdue de l’opposition

Cela fait un an, jour pour jour, qu’est mort le conseiller municipal de l’opposition Fernando Alban, devenant un symbole de l’unité de l’opposition face à Nicolas Maduro. Pourtant un an après, cette unité s’est érodée, et rien n’a vraiment changé pour les prisonniers politiques.

Source : Venezuela: un an après la mort de Fernando Alban, l’unité perdue de l’opposition – Amériques – RFI

« Droits-de-l’homme-au-Venezuela  : aux « sources » de la désinformation

Quelle discrétion d’un seul coup… A croire que le Venezuela avait disparu ! Depuis le 23 janvier, un babil incessant et plutôt enthousiaste accompagnait « les aventures de Juan Guaido », le « président » élu par Donald Trump et censé renverser Nicolás Maduro en (au grand maximum) deux temps, trois mouvements. « Juan Guaido et l’aide humanitaire « Juan Guaido et ses copains (de l’Organisation des Etats américains) », « Juan Guaido et ses super-amis du Groupe de Lima », « Juan Guaido et son gouvernement de transition », « Juan Guaido et l’appui de la communauté internationale » (une imposante cinquantaine de membres sur les malheureux 193 pays présents à l’ONU) …

On n’oubliera pas, bien sûr, « l’obstination de Maduro », « la dérive autoritaire de Maduro », « les sanctions de l’Union européenne contre Maduro », « Maduro isolé », « Maduro acculé », « la chute prochaine de Maduro »…

Et puis soudain, silence complet. Incompréhensible ? Pas vraiment, si l’on y regarde de plus près. Car il s’est passé deux ou trois événements pas tout à fait mineurs pendant cette pause médiatique incongrue.

Source : « Droits-de-l’homme-au-Venezuela  : aux « sources » de la désinformation, par Maurice Lemoine | «Venezuela infos

Les magasins Traki installent un distributeur automatique de Bitcoin à Caracas au Vénézuela

Le Vénézuela fait donc parler de lui de nouveau concernant Bitcoin BTC et cette fois-ci avec le premier distributeur automatique de Bitcoin installé à Caracas.

La chaîne de magasins Traki est très connue au Venezuela par sa présence dans tous les grands centres commerciaux dans le pays. L’enseigne de grands magasins a donc installé un premier distributeur de Bitcoins dans un magasin Traki situé dans le centre commercial El Recreo à Caracas.

Source : Les magasins Traki installent un distributeur automatique de Bitcoin à Caracas au Vénézuela – ConseilsCrypto.com

L’Ambassadeur Ronald Sanders dénonce la dernière résolution de l’OEA sur le Venezuela

Sir Ronald Sanders est ambassadeur d’Antigua-et-Barbuda aux États-Unis, Organisation des États américains et haut-commissaire au Canada; un consultant en affaires internationales; ainsi que chercheur principal au Massey College de l’Université de Toronto et à l’Institute of Commonwealth Studies, Université de Londres. Auparavant, il a été ambassadeur auprès de l’Union européenne et de l’Organisation mondiale du commerce et haut-commissaire auprès de la Grande-Bretagne.

Source : L’Ambassadeur Ronald Sanders dénonce la dernière résolution de l’OEA sur le Venezuela | Rezo Nòdwès

Tamara Adrián : « Les choses sont en train de changer lentement au Venezuela »

Depuis 2015, près de 5 millions de Vénézuéliens ont fui leur pays. Cible d’un grand nombre de sanctions économiques, le Venezuela est plongé dans une crise sans précédent, avec un salaire minimum mensuel désormais inférieur à 1,70 euro. Députée du parti d’opposition Volunté populaire depuis 2015, notre invitée Tamara Adrián l’assure à France 24 : « Si Nicolás Maduro reste, ce sera la mort du pays et la continuité d’une crise sociale, économique et politique terrible ».

Source : Tamara Adrián : « Les choses sont en train de changer lentement au Venezuela » – L’Entretien