Arreaza: « Nous donnerons une réponse proportionnelle à toute intervention contre le Venezuela »

Le ministre vénézuélien des Affaires étrangères, Jorge Arreaza, a déclaré qu’ils donneront une réponse proportionnelle à toute attaque ou intervention contre le Venezuela.

Le chef de la diplomatie vénézuélienne a rencontré au siège de l’ONU les représentants de pays comme la Russie, la Palestine, la Chine, Cuba, la Corée du nord et l’Iran.

Il a critiqué les sanctions économiques des Etats-Unis contre le Venezuela. « Cet embargo nous coûte 30 milliards de dollars » a-t-il déclaré.

Il a défendu qu’il n’y avait pas de crise humanitaire au Venezuela et que la Banque d’Angleterre avait refusé de restituer à Caracas l’équivalent de 1,2 milliard de dollars en or.

Source : Arreaza: « Nous donnerons une réponse proportionnelle à toute intervention contre le Venezuela » | TRT Français

Venezuela : Ce que le Pentagone ne veut pas qu’on sache sur l’éventuelle intervention militaire

La « viscéralité » avec laquelle Donald Trump gère sa politique étrangère l’a conduit à une impasse au Venezuela. Entraîné par ses agents politiques et militaires de l’axe Miami-Bogotá-Madrid, il se trouve aux portes d’une nouvelle défaite diplomatique qui portera encore plus atteinte à son précaire prestige international.

Une guerre, livrée grâce à ses alliés en Amérique du Sud, semble être sa seule option mais le marketing médiatique est une chose et la réalité des opérations en est une autre.

Source : Venezuela : Ce que le Pentagone ne veut pas qu’on sache sur l’éventuelle intervention militaire (Resumen) — José Negrón Valera

[Vidéo] Le président vénézuélien Maduro dénonce une « énorme erreur » de l’Europe

Le président en exercice du Venezuela, Nicolas Maduro, reste sous la pression intense des Etats-Unis et d’une partie de l’Europe, qui préfèrent apporter leur soutien à l’opposant Juan Guaido. Dans ce contexte d’extrême tension, Nicolas Maduro a accordé une interview à Anelise Borges d’Euronews.

Source : Le président vénézuélien Maduro dénonce une « énorme erreur » de l’Europe | Euronews

À la frontière colombienne, les partisans de Nicolas Maduro mobilisés contre l’entrée de l’aide humanitaire au Venezuela

Plus tôt, des centaines d’opposants ont pourtant manifesté dans la ville voisine contre les pénuries de nourriture et de médicaments. Mais ces pénuries s’expliquent par les sanctions américaines : « Tout simplement parce qu’on ne nous laisse pas acheter ni importer ces produits dans le pays, il s’agit d’un blocus », assure le maire chaviste William Gomez.

Ici l’ultimatum de Juan Guaido pour le 23 février ne fait peur à personne. « Il est désespéré parce que les deux plans qu’il avait, maintenir la rue mobilisée et récupérer l’armée, ont lamentablement échoué, se félicite Nelly Berdugo, députée du conseil fédéral de l’Etat de Tachira. L’armée est plus que jamais déterminée à défendre avant tout la patrie de Bolivar et Chavez. » Et en effet, les militaires sont ici réunis par centaines. En revanche, difficile de parler d’une baisse de mobilisation de l’opposition qui est une nouvelle fois sortie en masse contre Nicolas Maduro.

Source : À la frontière colombienne, les partisans de Nicolas Maduro mobilisés contre l’entrée de l’aide humanitaire au Venezuela

Un coup d’État militaire au Venezuela devient une priorité des USA, selon Moscou

Après avoir reçu des informations selon lesquelles les États-Unis auraient établi un contact avec des militaires vénézuéliens, Moscou a mis en garde Washington contre le recours à la force à l’égard d’un pays souverain, tout en dénonçant une éventuelle provocation susceptible de faire des victimes.

De plus en plus d’indices portent à croire qu’un coup d’État militaire au Venezuela devient une priorité pour les États-Unis, a déclaré ce jeudi le ministère russe des Affaires étrangères, par la voix de sa porte-parole, Maria Zakharova.

Source : Un coup d’État militaire au Venezuela devient une priorité des USA, selon Moscou – Sputnik France

Maduro appelle le Royaume-Uni à rendre au Venezuela l’or «volé»

Dénonçant dans une longue interview accordée à la BBC des stéréotypes et le dogmatisme des médias occidentaux, Nicolas Maduro a déclaré qu’avant d’accuser le gouvernement vénézuélien de paupériser sa population, Londres ferait mieux de rendre à Caracas son or bloqué par la Banque d’Angleterre.

Source : Maduro appelle le Royaume-Uni à rendre au Venezuela l’or «volé» – Sputnik France