Ambassadeur russe: les coentreprises russes n’ont pas réduit leur production au Venezuela

Les joint-ventures russes opérant au Venezuela n’ont pas réduit leur production de pétrole sur fond de sanctions décrétées par Washington, a affirmé dans une interview donnée à Sputnik l’ambassadeur de Russie au Venezuela, Vladimir Zaemski.

«Selon nos informations, aucune réduction de l’extraction de pétrole de la part des joint-ventures russes implantées au Venezuela, avec la participation des sociétés Rosneft et Gazprombank, n’a été observée», a-t-il indiqué.

«Malgré toutes les difficultés sociales et économiques, la coopération pétrolière entre nos pays se développe de façon assez stable», a ajouté l’ambassadeur.

Source : Ambassadeur russe: les coentreprises russes n’ont pas réduit leur production au Venezuela – Sputnik France

Pétrole: la production du Venezuela a chuté en février

La production du Venezuela a chuté le mois dernier, selon les chiffres publiés ce jeudi par l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), qui a par ailleurs prié les Etats-Unis de faire sa part pour maintenir la stabilité du marché.»

La production totale du cartel a encore reculé de 221.000 barils par jour à 30,549 millions de barils par jour (mbj) en février. Plus de la moitié de cette baisse est attribuable au Venezuela, où la production a chuté de 142.000 barils par jour par rapport à janvier.

Source : Pétrole: la production du Venezuela a chuté en février

Venezuela: explosion dans une installation pétrolière

Une explosion s’est produite dans un centre de stockage de pétrole au Venezuela, a annoncé jeudi le ministre du Pétrole Manuel Quevedo, qui a accusé les Etats-unis et l’opposition d’avoir perpétré un attentat.Aucune victime n’a été signalée. L’explosion s’est produite mercredi soir dans l’Etat d’Anzoategui (nord-est).

«Ils ont attaqué les citernes du centre de stockage »Petro San Félix« pour affecter la production», a affirmé le ministre à la télévision publique et sur Twitter. La télévision a montré des images d’au moins deux citernes en feu dégageant d’épaisses colonnes de fumée noire.

Source : Venezuela: explosion dans une installation pétrolière

Haïti : le scandale du siècle

Petrocaribe est un accord de coopération énergétique, lancé en juin 2005, par Hugo Chávez, alors président vénézuélien. L’accord, qui s’inscrit dans la stratégie d’intégration régionale du Venezuela, est conclu avec une quinzaine de pays d’Amérique centrale et des Caraïbes. Concrètement, ces États bénéficient de la livraison de pétrole à des tarifs préférentiels, et avec des facilités de payements (en termes de délais notamment).

Haïti, signataire de cet accord, reçoit sa première livraison début 2008. Le Bureau de gestion des Programmes d’aide au développement (BMPAD) est alors créé, pour gérer le fonds Petrocaribe (il est également responsable de la mise en œuvre de deux projets). Il s’agit d’une institution publique, sous la tutelle du ministère de l’Économie et des Finances (MEF), et dont le conseil d’administration est composé de six ministres et du gouverneur de la Banque de la République d’Haïti.

Le BMPAD a acheté le pétrole du Venezuela et l’a revendu aux compagnies haïtiennes locales. Les bénéfices devaient servir pour financer des projets sociaux et de développement. En juin 2018, le Venezuela, au vu de ses propres difficultés, a suspendu l’accord avec une série de pays, dont Haïti.

Source : Haïti : le scandale du siècle – Barril.info

Le marché du pétrole ne souffrira pas de la crise au Venezuela, estime le PDG de Petrobras

La situation au Venezuela ne sera pas un choc pour le marché énergétique, a indiqué à Sputnik l’économiste Roberto Castello Branco, directeur général du groupe pétrolier brésilien Petrobras, en marge de la conférence sur l’énergie CERAWeek à Houston.

À la question de savoir si le Venezuela influera sur le cours du pétrole, il a répondu: «je ne pense pas».

Source : Le marché du pétrole ne souffrira pas de la crise au Venezuela, estime le PDG de Petrobras – Sputnik France

Le Venezuela doit 8,7 milliards de dollars au géant pétrolier américain ConocoPhillips

Le Venezuela doit rembourser quelque 8,7 milliards de dollars au géant pétrolier américain ConocoPhillips en guise de compensation pour son expropriation en juin 2007, a jugé un panel d’arbitrage de la Banque mondiale. Ce montant est assorti d’intérêts de 5,5% par an jusqu’à ce que la totalité de la somme ait été versée, précise le document publié vendredi par le Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements.

«Nous saluons la décision du tribunal du Cirdi, qui confirme le principe que les gouvernements ne peuvent pas exproprier illégalement des investissements privés sans payer de compensations», a déclaré Kelly B. Rose, directeur juridique du géant pétrolier de ConocoPhillips dans un communiqué.

Source : Le Venezuela doit 8,7 milliards de dollars au géant pétrolier américain ConocoPhillips