Au Venezuela, une crise alimentaire « exponentielle »

Le 5 juillet, jour anniversaire de l’indépendance du Venezuela, des miliciens participent au défilé militaire sur la grande allée Los Proceres de Caracas. Ils portent, au lieu d’une arme, une caisse en carton marquée du sigle « CLAP » (comité local d’approvisionnement et de production). Sur les réseaux sociaux, les commentaires sont amers : « Le gouvernement de Nicolas Maduro a raison. Plus rien à faire de l’indépendance nationale, le pays veut manger », commente un internaute. Vingt ans de révolution bolivarienne ont conduit le Venezuela au désastre : les sanctions décrétées par Washington pourraient le plonger dans la famine.

Les caisses du CLAP contiennent du riz, de la farine de maïs, des lentilles, des haricots rouges, de l’huile, du lait. Ils sont distribuées deux fois par mois aux titulaires du « carnet de la patrie » délivré par les autorités. Officiellement,6 millions de Venezueliens bénéficient de ce programme de distribution à prix régulés. Mis en place en 2016, au plus fort des pénuries alimentaires, il est désormais miné par l’inefficacité et la corruption.

Source : Au Venezuela, une crise alimentaire « exponentielle »

Le président Maduro ordonne à la première banque du Venezuela d’accepter le Petro

Le président vénézuélien Nicolas Maduro applique un plan d’action agressif pour faire accepter la crypto-monnaie souveraine, le Petro. Le dirigeant vient ainsi d’ordonner à la Banco de Venezuela, la première banque du pays, à ouvrir des comptes crypto pour ceux qui détiennent du Petro.

Source : Le président Maduro ordonne à la première banque du Venezuela d’accepter le Petro – Place Crypto

Afrique : de l’or Vénézuelien disparu, une aide à Maduro ?

Faisant face à une situation de crise économique, politique et sociale sans précédent, le Venezuela a décidé de tout faire afin de maintenir le cap et ne pas sombrer. Selon certaines informations, le régime Maduro aurait ainsi mis sur plus une opération secrète visant à vendre une partie de l’or du pays en vue d’obtenir de nouvelles liquidités.

Selon les révélations effectuées par la média L’opinion, ce sont 7,4 tonnes d’or, équivalant à 300 millions de dollars, qui ont été directement acheminées du Venezuela en direction du continent africain, en Ouganda plus particulièrement où le pays s’est montré ouvert à l’idée de faire transiter l’or sud-américain. Au mois de mars derniers, deux charters ont ainsi effectué un aller-retour avec, à leur bord, plusieurs tonnes d’or. Arrivé à l’aéroport international de la ville d’Entebbe, l’or a ensuite été pris en charge par une raffinerie.

Source : Afrique : de l’or Vénézuelien disparu, une aide à Maduro ? | La Nouvelle Tribune

Venezuela : comment Nicolás Maduro utilise l’or du pays pour contourner les sanctions internationales

Exsangue, le régime de Nicolás Maduro brade clandestinement ses formidables réserves minières pour assurer sa survie. Avec son allié turc et de troubles intermédiaires, il a mis en place un vaste programme « or contre nourriture ».

Source : Venezuela : comment Nicolás Maduro utilise l’or du pays pour contourner les sanctions internationales

Comment contourner le rationnement d’essence au Venezuela: reportage à San Cristobal

Les pénuries d’essence empirent de jour en jour au Venezuela. Depuis presque un mois, la grande majorité des pompes du pays sont à sec et les files d’attente se multiplient devant les stations-services. Parmi les États les plus touchés : Tachira, à la frontière colombienne, a décidé jeudi 13 juin de mettre en place un rationnement pour ses automobilistes, que les autorités n’arrivent pas du tout à faire respecter.

Source : Comment contourner le rationnement d’essence au Venezuela: reportage à San Cristobal – Amériques – RFI

Venezuela: émission de nouveaux billets face à l’inflation galopante

La Banque centrale du Venezuela (BCV) a annoncé mercredi l’émission d’un nouveau billet qui multiplie par 100 le plus gros actuellement en circulation, une nouvelle reconnaissance de la spirale inflationniste incontrôlée qui frappe l’économie du pays.

Selon la BCV, de nouveaux billets de 10.000, 20.000 et 50.000 bolivars, la monnaie vénézuélienne, seront mis en circulation dès jeudi. Le billet de 50.000 bolivars devient ainsi celui de plus grande valeur, équivalent à 8,1 dollars.Ce nouveau billet représente une somme plus élevée que le salaire minimum de 40.000 bolivars (6,5 dollars) et permet d’acheter deux kilos de viande. Le billet de 500 bolivars, jusque-là le plus élevé, ne suffisait pas pour acheter un oeuf (900 bolivars).

Source : Venezuela: émission de nouveaux billets face à l’inflation galopante – Libération