Vers un plan d’aide international au Venezuela sitôt un régime reconnu

Une vingtaine de ministres des Finances se sont réunis jeudi à Washington pour évoquer un futur soutien économique au Venezuela même si, jusqu’ici, toute action de la Banque mondiale et du FMI se heurte à l’absence de reconnaissance d’un nouveau régime à Caracas.

A l’initiative des Etats-Unis, les ministres de l’Argentine, du Brésil, du Mexique, de l’Espagne, du Japon, du Royaume-Uni, de l’Allemagne et de la France notamment ont examiné jeudi les mesures prises pour accroître la pression financière sur le régime de Nicolas Maduro et celles visant à soutenir le président par intérim Juan Guaido, a indiqué le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin dans un communiqué.

Source : Vers un plan d’aide international au Venezuela sitôt un régime reconnu – Capital.fr

Les USA ont relancé leurs importations pétrolières en provenance du Venezuela

Les importations de pétrole vénézuélien par les États-Unis se sont montées à 139.000 barils quotidiens au cours de la semaine qui s’est clôturée le 5 avril, révèle un rapport hebdomadaire diffusé par l’Agence américaine d’information sur l’Énergie (EIA).

Selon ce document, les importations en provenance du Venezuela avaient été complétement suspendues pendant les trois semaines précédentes.Les livraisons ont ainsi été diminuées par 4,5 par rapport à la même période en 2018, quand les États-Unis importaient 631.000 barils d’or noir par jour, indique le rapport.

Selon les statistiques d’EIA, les importations ont atteint 112.000 barils quotidiens au cours de la semaine qui s’est clôturée le 8 mars. Elles ont ensuite été complétement suspendues pendant la période du 11 au 29 mars.

Source : Les USA ont relancé leurs importations pétrolières en provenance du Venezuela – Sputnik France

Le Venezuela continue de vendre ses réserves d’or à l’étranger, selon des médias

Alors que le Venezuela est en proie à des tensions politiques, ses autorités vendent les réserves d’or du pays afin de se procurer des devises fortes face aux sanctions américaines, affirme l’agence Reuters, citant des sources dans les cercles gouvernementaux.

Selon l’une d’elles, environ huit tonnes d’or retirées des coffres de la banque centrale devraient être vendues à l’étranger, les réserves ayant déjà diminué de 30 tonnes depuis le début de l’année.

Source : Le Venezuela continue de vendre ses réserves d’or à l’étranger, selon des médias – Sputnik France

Pétrole: la production du Venezuela et de l’Arabie Saoudite chute en mars

La production de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a spectaculairement chuté en mars, avec une très forte baisse dans un Venezuela en crise et une Arabie saoudite qui a un peu plus fermé les vannes.

La production totale du cartel a plongé de 534.000 barils par jour pour atteindre un peu plus de 30 millions de barils par jour le mois dernier, selon des sources secondaires (indirectes) citées dans le rapport mensuel de l’Opep publié mercredi.

Le Venezuela, en proie à une crise politique et économique et affecté par des pannes d’électricité à répétition, a pompé 289.000 barils par jour (b/j) de brut en moins le mois dernier, selon ces mêmes sources.

Sa production n’a atteint que 732.000 b/j alors qu’elle dépassait le million en début d’année et approchait encore les 2 millions en 2017.

Les chiffres officiels fournis directement par le Venezuela à l’Opep – qui masquent en général l’ampleur des difficultés du pays – évoquent même un plongeon de 472.000 b/j en mars.

Le Fonds Monétaire International ferme les guichets au Venezuela

Le Fonds Monétaire International (FMI) a décidé de geler l’accès du Venezuela à 400 millions de dollars déposés sous forme de Droits de Tirages Spéciaux (DTS), selon l’agence Bloomberg, qui cite plusieurs sources. Cette initiative serait liée au « chaos politique » qui règne à Caracas, depuis qu’un opposant à Nicolas Maduro, Juan Guaido, s’est auto-proclamé président en janvier. Le jeune député élu à la tête de l’Assemblée nationale a été reconnu par un certain nombre d’Etats.

Lors d’un rendez-vous avec la presse le 21 mars, le porte-parole du FMI avait déclaré : « comme la directrice générale Christine Lagarde l’a dit, nous sommes prêts à aider, une fois que la question de la reconnaissance officielle du gouvernement aura été clarifiée ». « Je n’ai pas connaissance d’une réunion du conseil d’administration prévue sur ce sujet ».

Source : Le Fonds Monétaire International ferme les guichets au Venezuela  | Les Echos

Venezuela : hyperinflation, coupures de courant, pénuries, faillites… Comment redresser l’économie ?

“Si Nicolás Maduro démissionne, il faudra un programme de redressement international et de grande ampleur pour reconstruire une économie qui, en l’espace de 20 ans, est passée de l’abondance à la pénurie, rappelle Christopher Dembik. En cas de changement de régime, les capitaux étrangers pourraient affluer vers le secteur pétrolier du pays. Reste que les Vénézuéliens devront prendre leur mal en patience, car cela n’aura un impact réel sur l’économie que “dans 3 ou 5 ans, au plus tôt”, juge l’expert.

En effet, les infrastructures pétrolières sont tellement vétustes qu’il faudra des années et des investissements colossaux chaque année pour rétablir une production de 3 millions de barils par jour, selon lui. Parallèlement, “il faudra s’assurer que les pétrodollars profitent à la population et il faudra éviter les écueils qu’ont connus les pays d’Amérique latine dans les années 1980, période à laquelle ils avaient sollicité l’aide du FMI et mis en place des réformes structurelles sans se soucier de leur impact négatif sur la société”, souligne-t-il.

Source : Venezuela : hyperinflation, coupures de courant, pénuries, faillites… Comment redresser l’économie ? – Capital.fr