Venezuela : Juan Guaido appelle à manifester avant la visite de Michelle Bachelet

À quelques jours de la visite de Michelle Bachelet au Venezuela, où la haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’homme se rendra entre le 19 et le 21 juin, Juan Guaido, président de l’Assemblée nationale, a appelé hier publiquement les Vénézuéliens à manifester la semaine prochaine.

En déplacement dans l’État occidental de Mérida, il s’est également adressé à l’ex-présidente du Chili pour l’exhorter à ne pas se laisser abuser par une visite guidée « dans des salons » par le gouvernement de Nicolas Maduro désireux de « cacher la tragédie » qui secoue le pays rongé par une crise humanitaire, sociale, économique et politique sans précédent.

Source : Venezuela : Juan Guaido appelle à manifester avant la visite de Michelle Bachelet – Le Parisien

La Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme va se rendre au Venezuela

La Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme va se rendre au Venezuela du 19 au 21 juin où elle rencontrera le président Nicolas Maduro et le président de l’Assemblée nationale Juan Guaido, a annoncé ce vendredi son bureau.»

Michelle Bachelet rencontrera également des «victimes d’abus et de violations des droits humains ainsi que leurs proches», a indiqué le Haut-Commissariat dans un communiqué.

Source : La Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme va se rendre au Venezuela

Rubén González. Emprisonné pour défendre les droits des travailleurs

Conscient qu’il pourrait finir en prison, le dirigeant syndical Rubén González n’a jamais cessé de dénoncer à vive voix et sans hésitation les abus commis par le gouvernement contre son syndicat. Cet ancien partisan de la « révolution » a déjà connu la prison il y a une décennie avant de voir sa condamnation annulée. Le 30 novembre 2018, un tribunal militaire l’a renvoyé derrière les barreaux.

Source : Rubén González. Emprisonné pour défendre les droits des travailleurs – Barril.info

Venezuela : un ancien prisonnier raconte la terreur politique

Moins de huit mois après son retour à la lumière du jour, Lorent Saleh, incarcéré quatre ans au quatrième sous-sol du bâtiment des services de renseignements à Caracas, donnera, ce vendredi, une conférence à l’auditorium de l’Hôtel de ville, à Paris. Celui qui a reçu, avec d’autres prisonniers politiques vénézuéliens, le prix Sakharov (pour la liberté de l’esprit) en 2017, est arrivé mardi dernier en France pour interpeller les parlementaires français sur les violations des droits de l’homme au Venezuela.

Source : Venezuela : un ancien prisonnier raconte la terreur politique – Le Parisien

Amnesty accuse le Venezuela de violations des droits de l’homme

Amnesty International a demandé mardi à la Cour pénale internationale (CPI) d’enquêter sur de présumés « crimes contre l’humanité » commis au Venezuela par le gouvernement du président Nicolas Maduro, et tout particulièrement en janvier lors de violents rassemblements dans la capitale Caracas.

Dans un rapport présenté à Mexico, l’ONG dit avoir rassemblé les preuves d’exécutions sommaires, de détentions arbitraires et de décès et blessures causés par un recours excessif à la force de la part du gouvernement de Maduro.

Source : Amnesty accuse le Venezuela de violations des droits de l’homme – Challenges

Venezuela: 2000 personnes arrêtées depuis janvier pour raisons politiques

Plus de 2000 personnes ont été arrêtées au Venezuela depuis le début de l’année pour des raisons politiques, la plupart lors de manifestations contre le président Nicolas Maduro, a annoncé ce mardi Foro Penal, une ONG de défense des prisonniers politiques. «Entre le 1er janvier et le mois de mai 2019, 2014 personnes ont été arrêtées, en majorité des manifestants», a déclaré Alfredo Romero, le directeur de Foro Penal, pendant une conférence de presse.»

Selon Alfredo Romero, sur ces 2014 personnes, plus de 800 sont toujours détenues à l’heure actuelle, dont plusieurs militaires.

Source : Venezuela: 2000 personnes arrêtées depuis janvier pour raisons politiques