Venezuela: des comédiens arrêtés pour une pièce sur des policiers gais

Deux comédiens qui interprétaient des policiers gais dans une pièce de théâtre à Caracas ont été libérés lundi après avoir été arrêtés la veille sous l’accusation d’avoir voulu se moquer des forces de l’ordre.

Les comédiens Pedro Wise et Isaias Ovalle avaient été arrêtés, de même que le metteur en scène Leonam Torres et la productrice Johana Villafranca, pour usurpation et port illégal d’uniforme et pour avoir « cherché à ridiculiser » la police, selon un communiqué officiel.

Ils ont été remis en liberté un peu moins de 24 heures après leur arrestation.

La production a annoncé que la pièce, qui était à l’affiche depuis le 19 juillet, serait de nouveau jouée mardi. Mais cette fois les comédiens utiliseront des copies d’uniformes et non les uniformes originaux dont l’utilisation avait motivé les arrestations, a déclaré à la presse leur avocat, Guillermo Aristimuno.

Source : Venezuela: des comédiens arrêtés pour une pièce sur des policiers gais | Amérique latine

Le Venezuela au fond des yeux (2) : Carolina Cruz

Thierry DeronneComment vois-tu le visage d’une photographie révolutionnaire dans un pays soumis depuis si longtemps et, aujourd’hui encore, à la culture publicitaire et au marketing politique ?

Carolina Cruz – Il est très complexe de parler de la culture publicitaire. Une des grandes victoires du capitalisme est son hégémonie culturelle, symbolique. Depuis toujours, nous sommes bombardés, ceux d’entre nous qui avons grandi dans les espaces urbains du moins, par le culte publicitaire du « beau », du parfait et du standardisé, on trouve à peine dans la publicité des gens qui ne répondent pas aux paramètres occidentaux de la beauté. Les quelques campagnes publicitaires qui en sortent, comme Femmes réelles de Dove ou United Colors Of Benetton, ne sont en définitive que des variations du modèle sur un mode « détonant » .

Bien entendu, le Venezuela n’a pas échappé à cette globalisation. Cependant, il y a un avant et un après dans la visibilisation du peuple : nous devons cette rupture à la Révolution bolivarienne. Cette image nouvelle ne découle pas bien sûr de la publicité commerciale mais d’une volonté politique de donner un visage à ce peuple qui, pour la droite propriétaire de la majorité des médias de ce pays, n’était qu’une masse amorphe.

Source : Le Venezuela au fond des yeux (2): Carolina Cruz | Venezuela infos

Venezuela : la musicienne Karen Palacios Pérez retrouve la liberté

La clarinettiste de 25 ans avait été arrêtée après avoir critiqué le gouvernement sur internet. Grâce à la mobilisation de ses proches, et après un mois et demi d’enfermement, elle a été libérée mardi.

Source : Venezuela : la musicienne Karen Palacios Pérez retrouve la liberté

Venezuela : une musicienne emprisonnée pour avoir critiqué le gouvernement

Karen Palacios Pérez, jeune clarinettiste de 25 ans, a été arrêtée par les autorités vénézuéliennes. Son tort : avoir critiqué le gouvernement sur les réseaux sociaux. Elle est retenue depuis plus d’un mois dans un établissement fermé.

Source : Venezuela : une musicienne emprisonnée pour avoir critiqué le gouvernement

Venezuela : quand Simon Bolivar, El Libertador, séjournait à Paris

Le Venezuela a commémoré vendredi son indépendance. Comme tous les 5 juillet, avec parade militaire et discours patriotique, alors que Nicolás Maduro et l’opposant Juan Guaido, soutenu par une cinquantaine de pays, se disputent le pouvoir de ce pays en crise. L’occasion pour Maduro, qui dirige l’Etat depuis la mort d’Hugo Chavez en 2013, de célébrer la révolution déclenchée par Simon Bolivar, menant à l’indépendance en 1811. Un héros national qui a en partie développé sa conscience politique en France.

Source : Venezuela : quand Simon Bolivar, El Libertador, séjournait à Paris – Le Parisien

Au Venezuela, les musiciens classiques prennent le chemin de l’exil

Alors que le Venezuela s’enlise dans la crise économique et que chaque jour, des milliers de Vénézuéliens quittent le pays, le secteur de la culture n’est pas épargné. Fondé en 1930, l’Orchestre Symphonique du Venezuela est une institution dans le pays. Mais désormais, de plus en plus de ses musiciens sont contraints de s’exiler en Colombie voisine, faute de pouvoir vivre de leur art. Reportage à Caracas et à Bogota de nos correspondants.

Source : Focus – Au Venezuela, les musiciens classiques prennent le chemin de l’exil