Un « orchestre d’intégration » pour les migrants du Venezuela en Colombie

Musiciens et choristes accordent une dernière fois voix et instruments. Vénézuéliens ou Colombiens, ils jouent le jour dans les rues et les bus de Bogota, sont livreurs ou étudiants. Le soir, peu importe leurs origines, ils sont tous concertistes.

Hautbois, violons, percussions… les notes s’envolent et réchauffent l’atmosphère de la salle de répétition. Pour les uns, jouer avec l’Orchestre symphonique de la jeunesse, récemment formé, est une opportunité de renouer avec l’harmonie perdue en fuyant leur pays en crise. Pour les autres, c’est l’occasion d’apprendre de musiciens plus expérimentés.

« Nous avons créé cette fondation pour aider à la formation musicale des jeunes migrants vénézuéliens et d’étudiants colombiens qui ne bénéficiaient pas d’un espace où s’exercer », explique Eduardo Ortiz, 29 ans, président de la Fondation de Colombie pour l’intégration musicale.

Source : Un « orchestre d’intégration » pour les migrants du Venezuela en Colombie – L’Express

Venezuela : quelle vie après la fonte du dernier glacier ?

Le glacier du pic Humboldt se meurt. Il s’agit de la dernière roche de glace présente au Venezuela. Scientifiques et écologistes cherchent à comprendre ce qu’il se passera lorsqu’il aura totalement disparu. Pour en savoir plus, les experts doivent grimper à 5 000 m d’altitude.

« Le glacier va disparaître et nous devons être là quand ça arrivera. Cette zone se réchauffe, le changement climatique est palpable et nous devons le documenter », estime Alejandra Melfo, physicienne à l’Université des Andes. Mais la crise qui frappe le pays perturbe la mission des scientifiques : les coupures d’électricité menacent la conservation des prélèvements.

L’écosystème s’adaptera-t-il ?Malgré les obstacles, ils veulent savoir quel écosystème remplacera ce glacier et en combien de temps. La faune et la flore s’adapteront-elles à cette altitude ? D’autant que la température augmente plus vite sur les hauteurs que dans les peines. D’ici une vingtaine d’années, il ne restera plus rien du dernier des cinq glaciers du Venezuela.

Source : Venezuela : quelle vie après la fonte du dernier glacier ?

Montricoux. Le Venezuela s’invite à l’église Saint-Pierre

Vendredi 30 août 2019 à 18 heures aura lieu un concert de musique classique en l’église Saint-Pierre de Montricoux. Celles et ceux qui étaient présents(s) l’an passé à cette même période et en ce même lieu, se souviennent du magnifique concert qui avait été donné par Frédérick Camacho, jeune talent violoniste d’origine vénézuélienne.

Cette année, l’association «Musique en Joie» et le comité des fêtes de Montricoux vous proposent un nouveau concert en invitant trois jeunes talents également d’origine vénézuélienne : Sol Molina (violoncelle), Gianfanco Garofalo (violon) et Maria Alexandra Jimenez (violon). Ils interpréteront des œuvres de : Bach, Boccherini, Kreisler, Gliere, Britten, Piazzola et Vivaldi.

Source : Montricoux. Le Venezuela s’invite à l’église Saint-Pierre – ladepeche.fr

Venezuela: des comédiens arrêtés pour une pièce sur des policiers gais

Deux comédiens qui interprétaient des policiers gais dans une pièce de théâtre à Caracas ont été libérés lundi après avoir été arrêtés la veille sous l’accusation d’avoir voulu se moquer des forces de l’ordre.

Les comédiens Pedro Wise et Isaias Ovalle avaient été arrêtés, de même que le metteur en scène Leonam Torres et la productrice Johana Villafranca, pour usurpation et port illégal d’uniforme et pour avoir « cherché à ridiculiser » la police, selon un communiqué officiel.

Ils ont été remis en liberté un peu moins de 24 heures après leur arrestation.

La production a annoncé que la pièce, qui était à l’affiche depuis le 19 juillet, serait de nouveau jouée mardi. Mais cette fois les comédiens utiliseront des copies d’uniformes et non les uniformes originaux dont l’utilisation avait motivé les arrestations, a déclaré à la presse leur avocat, Guillermo Aristimuno.

Source : Venezuela: des comédiens arrêtés pour une pièce sur des policiers gais | Amérique latine

Le Venezuela au fond des yeux (2) : Carolina Cruz

Thierry DeronneComment vois-tu le visage d’une photographie révolutionnaire dans un pays soumis depuis si longtemps et, aujourd’hui encore, à la culture publicitaire et au marketing politique ?

Carolina Cruz – Il est très complexe de parler de la culture publicitaire. Une des grandes victoires du capitalisme est son hégémonie culturelle, symbolique. Depuis toujours, nous sommes bombardés, ceux d’entre nous qui avons grandi dans les espaces urbains du moins, par le culte publicitaire du « beau », du parfait et du standardisé, on trouve à peine dans la publicité des gens qui ne répondent pas aux paramètres occidentaux de la beauté. Les quelques campagnes publicitaires qui en sortent, comme Femmes réelles de Dove ou United Colors Of Benetton, ne sont en définitive que des variations du modèle sur un mode « détonant » .

Bien entendu, le Venezuela n’a pas échappé à cette globalisation. Cependant, il y a un avant et un après dans la visibilisation du peuple : nous devons cette rupture à la Révolution bolivarienne. Cette image nouvelle ne découle pas bien sûr de la publicité commerciale mais d’une volonté politique de donner un visage à ce peuple qui, pour la droite propriétaire de la majorité des médias de ce pays, n’était qu’une masse amorphe.

Source : Le Venezuela au fond des yeux (2): Carolina Cruz | Venezuela infos

Venezuela : la musicienne Karen Palacios Pérez retrouve la liberté

La clarinettiste de 25 ans avait été arrêtée après avoir critiqué le gouvernement sur internet. Grâce à la mobilisation de ses proches, et après un mois et demi d’enfermement, elle a été libérée mardi.

Source : Venezuela : la musicienne Karen Palacios Pérez retrouve la liberté