Glass Marcano : Des marchés du Venezuela à l’Opéra de Tours !

À la tête samedi de l’orchestre de l’Opéra de Tours Glass Marcano, jeune cheffe d’orchestre vénézuélienne de 24 ans, issue du programme d’enseignement El Sistema de Caracas, vient d’intégrer le Conservatoire à Rayonnement Régional (CRR) de Paris. Retour sur une ascension fulgurante.

Des marchés du Venezuela à l’Opéra de Tours: portée par son énergie débordante, la jeune cheffe d’orchestre de 24 ans connaît un début de carrière tout à fait étonnant et fait preuve d’une assurance et d’une décontraction étonnante pour son âge. Lors des répétitions à Tours, cheveux tirés en arrière, lunettes sur le nez, baskets blanches et tenue de jogging, Glass Marcano, assise sur un tabouret haut, n’hésite pas à en descendre régulièrement pour préciser ses consignes, partitions en main.

Source : Glass Marcano : Des marchés du Venezuela à l’Opéra de Tours ! – Radio Classique

Venezuela: réouverture partielle des cinémas après 10 mois de fermeture

Scarlett est « heureuse »: les cinémas vénézuéliens, fermés pendant dix mois pour cause de coronavirus, ont rouvert partiellement leurs portes cette semaine. »Ils auraient dû le faire bien avant », a déclaré jeudi à l’AFP Scarlett Rodríguez, 22 ans, « enthousiaste et heureuse ».

Les employés du cinéma, équipé de gants, masques et protections faciales, reçoivent le public en leur prenant la température. Le port du masque est obligatoire tout comme le respect des distances physiques.

« La capacité est réduite de 30% et nous avons donc redessiné le plan de la salle », a expliqué à l’AFP Andreina Madrid, gérante de la chaîne Cines Unidos, l’une des plus importantes du pays, qui a rouvert plusieurs salles dans les principales villes du pays.

Source : Le Nouvelliste – Venezuela: réouverture partielle des cinémas après 10 mois de fermeture

Cinéma : Trois films du Vénézuéla au B7L9

En quarante ans, les Journées cinématographiques de Carthage n’ont proposé que deux gros plans sur ce cinéma du Venezuela. Pourtant, les œuvres sont nombreuses et attachantes et méritent amplement le détour.

Afin de pallier cette carence, Carlos Feo, l’ambassadeur du Venezuela en Tunisie, a défriché le terrain en vue de l’organisation d’un cycle de projections de films récents.

C’est avec le concours du Ciné B7L9 que ce cycle se déroulera du 6 au 20 janvier dans la salle d’art et d’essai sise à Bhar Lazreg au sein de la station d’art de la Fondation Kamel Lazaar.

Le cycle proposera trois films qui seront projetés à plusieurs reprises et accompagnés de débats et aussi de communications sur l’actualité du cinéma vénézuélien.

Les Journées cinématographiques du Venezuela seront ouvertes le mercredi 6 janvier à 15h avec le film « Azu » de Luis Alberto Lamata.

Elles se poursuivent jeudi 7 janvier à 15h avec « Dauna, ce que prend le fleuve » de Mario Crespo et continuent le lendemain, vendredi 8 janvier à15h, avec le film « Fils du sel » de Luis et Andres Rodriguez.

Tous les films sont présentés en version originale sous-titrée en français. L’entrée est libre dans la limite des places disponibles et dans le respect des protocoles sanitaires.

Tous les films proposés seront projetés les semaines suivantes en séances de rattrapage. Il s’agit d’œuvres récentes et représentatives des tendances actuelles du cinéma vénézuélien.

Source : Cinéma : Trois films du Vénézuéla au B7L9

Repenser l’histoire du Venezuela contemporain (XIXe-XXe siècles)

Repenser l’histoire du Venezuela contemporain (XIXe-XXe siècles)

SÉMINAIRE DE RECHERCHE ACCUEILLI À L’INSTITUT DES AMÉRIQUES

Animé par Véronique Hébrard (Univ. Lille, ULR 4074 Cecille/UMR 8168 Mondes Américains)

En collaboration avec son équipe de doctorants en histoire du Venezuela

Carlos Garcia Macias (Univ. Lille, ULR 4074 Cecille)

Yessika González (Univ. Lille, ULR 4074 Cecille)

Victor Pineda (Univ. Paris Nanterre, UMR 8168 Mondes Américains)

Périodicité : séminaire mensuel, le lundi de 17h30 à 19h30. Lieu : Institut des Amériques, Campus Condorcet. 5, cours des Humanités, 6ème étage 93322 Aubervilliers cedex

En raison de la situation sanitaire, ce séminaire se réalisera par visioconférence, ou sous un format hybride

Source : Repenser l’histoire du Venezuela contemporain (XIXe-XXe siècles) | Institut des Amériques

[Vidéo] Vendeuse de fruits au Venezuela, elle remporte un concours de chef d’orchestre à Paris

Il arrive parfois que le destin connaisse de formidables accélérations. Et ce n’est pas Glass Marcano, 24 ans, qui vous dira le contraire. Alors qu’elle était toujours étudiante et qu’elle vendait des fruits pour pouvoir vivre, cette Vénézuélienne a réussi à venir jusqu’en France pour participer à un concours international de chef d’orchestre… et elle a gagné !

Tout a commencé lorsque Glass Marcano a découvert que la France organisait la première édition de La Maestra, un concours réservé exclusivement aux femmes cheffes d’orchestre. Enthousiasmée par l’idée, il ne lui restait plus qu’à réunir 150 € pour s’inscrire. Seulement voilà, par les temps qui courent, au Vénézuéla, cette somme est gigantesque.Comment a-t-elle parvenu à s’inscrire, à faire le voyage et à stupéfier le public et le jury ? Réponse dans cette superbe vidéo signée France Musique.

Source : VIDÉO. Vendeuse de fruits au Venezuela, elle remporte un concours de chef d’orchestre à Paris

Le président Maduro annonce la création d’un médicament qui détruit le Covid-19 à 100%

Alors que les chiffres de l’OMS confirment que les politiques volontaristes de santé publique du gouvernement bolivarien ont permis d’aplatir la courbe de contagion du Covid-19 et de maintenir la létalité à un des taux les plus bas du monde (avec 759 décès au total à déplorer depuis mars 2020), le président Maduro vient d’annoncer une nouvelle étape dans la protection de la population face à la pandémie.

Les scientifiques de l’Institut vénézuélien pour la recherche scientifique (IVIC) (que le mandataire avait chargé depuis quelques mois de centrer tous les efforts sur la bataille contre le virus), ont réussi à développer une molécule qui annihile complètement le COVID-19, au terme de six mois de recherches.

Le président a ajouté que le nouveau médicament ne présente « aucun type de toxicité qui affecte les molécules saines ». La molécule mentionnée par le président est le DR10, qui est déjà utilisé dans le traitement de maladies telles que l’hépatite C, le papillomavirus humain et le virus Ebola. Maduro a souligné que l’étude réalisée par les chercheurs de l’IVIC a été corroborée par des scientifiques, et que « dans les prochains jours, nous allons procéder à la construction du protocole pour, par le biais de l’Organisation mondiale de la santé, certifier les résultats obtenus par l’IVIC ».

Une fois cette certification obtenue, déclare le président, le Venezuela procédera à la préparation de la production en masse de cette molécule et la fournira au monde entier avec la collaboration internationale requise.

Source : Le président Maduro annonce la création d’un médicament qui détruit le Covid-19 à 100% | Venezuela Infos