Venezuela : nouvelle offensive contre l’opposition

Malgré la faillite de son modèle économique et l’exode de sa population, le régime chaviste persiste dans sa volonté de mainmise politique : alors que des élections législatives sont prévues cette année, le pouvoir multiplie les manœuvres visant à diviser et à affaiblir l’opposition, majoritaire depuis 2015 à l’Assemblée nationale.

En 48 heures, la justice vénézuélienne a décapité deux des principales formations d’opposition. Après avoir, lundi 15 juin, évincé la direction du parti Action démocratique, vieux parti vénézuélien, opposé au chavisme, la Cour suprême a récidivé le lendemain. Elle a annoncé la suspension de la direction de Primero Justicia, dont est issu Henrique Capriles, vaincu de peu dans les urnes par Hugo Chavez en 2012, puis l’année suivante par son successeur, Nicolas Maduro.

Source : Venezuela : nouvelle offensive contre l’opposition