L’opposition vénézuélienne forcée de constater son échec

« La phase finale de l’opération Liberté » qu’ils attendaient depuis trois mois avec impatience a tourné en faveur du pouvoir en place. Sur les réseaux sociaux, les partisans d’une intervention militaire critiquent ouvertement M. Guaido qui tarde, selon eux, à faire appel à l’armée américaine. Sous l’impulsion de l’organisation des droits de l’homme Provea, plus de trois-cents cinquante personnalités du pays – essentiellement mais non exclusivement d’opposition – ont signé une déclaration en faveur d’une issue non violente et électorale.

Le tour qu’ont pris les événements semble laisser perplexes les Etats-Unis et les gouvernements qui, en janvier, ont reconnu Juan Guaido comme président légitime du Venezuela. La France en fait partie.

Source : L’opposition vénézuélienne forcée de constater son échec