Le Venezuela, champion de la corruption

En près de vingt ans, quelque 450 milliards de dollars (393 milliards d’euros) d’actifs issus de faits de corruption sont sortis du Venezuela, selon un calcul effectué par le député d’opposition Freddy Superlano, qui dirige la Commission des finances du Parlement vénézuélien.

De son côté, l’ONG Transparency International classe le pays en tête de tous ses voisins d’Amérique latine en matière de corruption, rapporte El País, qui cite la responsable de l’ONG au Venezuela, évoquant une “cleptocratie” généralisée dans le pays et “des preuves montrant que la crise économique est la conséquence des malversations”.

Les principaux vecteurs de la corruption reposent sur la manipulation frauduleuse du contrôle des devises en vigueur au Venezuela, qui génère une évasion vers des comptes bancaires privés, ainsi que sur des malversations au sein de l’entreprise pétrolière publique PDVSA.

Source : Le chiffre du jour. Le Venezuela, champion de la corruption | Courrier international